Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CHU Nantes

Présentation

Le CHU propose une offre de prestations médicales et chirurgicales courantes et hautement spécialisées, l’accueil des malades en urgence 24 h/24, des ­alternatives à l’hospitalisation complète (activités ­ambulatoires, télé-médecine, activités en réseaux avec les hôpitaux de la région, les cliniques et la médecine de ville).

En prenant en charge les affections les plus graves et en délivrant les traitements les plus complexes, le CHU de Nantes constitue un pôle d’excellence, de recours et de référence aux plans régional et interrégional tout en délivrant des soins courants et de proximité au ­profit des 800 000 habitants de la métropole Nantes/Saint-Nazaire.

Partenaire des facultés de médecine, d’odontologie et de pharmacie, le CHU concourt à l’enseignement ­universitaire et post-universitaire, à la formation des praticiens hospitaliers et non hospitaliers. Il assure également des missions d’enseignement initial vis-à-vis des professionnels de santé.

Le CHU participe à des actions de santé publique, de prévention et d’éducation sanitaire des patients ­accueillis et aux campagnes d’information du grand public.

Organigramme

Infos pratiques

https://www.chu-nantes.fr/

CHU Nantes

5 allée de l’île Gloriette
44093 Nantes cedex 1

02 40 08 33 33

Direction du pôle patient, attractivité, communication, qualité Guénola de La Seiglière :
Pour contacter le service communication

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Johanna Rolland, maire de Nantes, commune siège de l’établissement

Directeur Général, Président du Directoire :
Philippe Sudreau

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Pr Karim Assehnoune

Facultés

Doyenne de la faculté de médecine :
Pr Pascale Jolliet

Doyen de la faculté de pharmacie :
Pr Virginie Ferré

Doyen de la faculté d’odontologie :
Pr Yves Amouriq

Les articles du CHU Nantes

Cancer : Nantes-Angers associés pour mieux comprendre la résistance au traitement

Approfondir l’analyse de la tumeur pour prédire le diagnostic et mieux cibler les cellules cancéreuses dans leur environnement à toutes les étapes du parcours de soin du patient. Telle est la une nouvelle piste explorée par des chercheurs nantais et angevins qui associent leurs équipes et leurs moyens pour lutter contre l’échec thérapeutique du myélome multiple et du cancer du sein. Présenté par un consortium régional « ILIAD » est la contraction d’ »Imaging and Longitudinal Investigations to Ameliorate Decision-making in multiple myeloma and breast cancer ». Ce projet de recherche figure parmi les huit études sélectionnées par un jury international au terme de la nouvelle vague de labellisation par l’INCa, en décembre 2017. Son approche originale intègre des dimensions translationnelles et cliniques et son organisation s’appuie sur des expertises multiples et des structures collectives… Explications

Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité : une appli d’aide aux devoirs

Les enfants présentant un trouble déficitaire de l’attention ou une hyperactivité (TDA/h) vivent le temps des devoirs à la maison comme une épreuve en soi, source de tensions et de conflits avec leurs parents. Pour en limiter l’impact et le stress, Laurence Ollivier, orthophoniste et Maxime Vrillaud, psychomotricien au CHU de Nantes ont développé une prise en charge originale basée sur l’utilisation d’une application Panda/H. L’objectif est d’accompagner l’élève et d’alléger l’intervention familiale.

Nantes, 1er établissement public français doublement certifié ISO 9001

Promotion, investigation, la direction de la recherche du CHU de Nantes vient d’obtenir une double certification ISO 9001 (version 2015). Après deux années de préparation et huit jours d’audit qui ont mobilisé la direction, les responsables qualité, les pilotes de processus et l’ensemble du personnel impliqué en recherche clinique, l’Afnor (Association française de normalisation) a accordé une certification sans aucun point sensible ni aucune réserve.

cancer : le CHU de Nantes et l\’Institut de Cancérologie René Gauducheau de l\’Ouest au chevet du patient douloureux

Le CHU de Nantes et l\’Institut de Cancérologie de l’Ouest – René Gauducheau proposent désormais une prise en charge coordonnée du patient douloureux en associant gestion de la douleur chronique et cancérologie.rnEnsemble, ils ont construit une offre de soins publique innovante en permettant aux patients de bénéficier des compétences de professionnels qualifiés et d’un plateau technique interventionnel d’un haut niveau d’équipement.rn

Lymphomes : le CHU de Nantes publie dans le New England Journal of Medecine

Le New England journal of Medecine, première revue scientifique mondiale, vient de publier le résultat d’une étude du groupe coopérateur LYSA et coordonnée par le Pr Steven Le Gouill, service d’hématologie du CHU de Nantes dans le traitement du lymphome à cellules du manteau. Les résultats montrent que la survie des patients est prolongée quand un traitement visant à renforcer les défenses immunitaires est prescrit après la chimiothérapie.

Infections nosocomiales : l’efficacité d’une approche ciblée

Deux équipes associées nantaise et australienne viennent de démontrer le rôle central des cellules dendritiques dans la susceptibilité aux infections nosocomiales, ce qui en fait une cible thérapeutique majeure. La modulation de ces cellules, ou la substitution de leurs fonctions défaillantes (par exemple injection d’interleukine 12), pourraient améliorer la prévention et le traitement des infections nosocomiales, tout en diminuant la l’émergence de bactéries résistantes.