Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cardio : remplacement d’une valve mitrale sans ouverture du cœur ni du thorax

L’équipe médico-chirurgicale de l’Institut Cœur Poumon du CHU de Lille dirigée par le Pr Eric Van Belle et le Dr Thomas Modine a réalisé le remplacement d’une valve cardiaque mitrale sans ouverture du thorax ni du cœur. Cette intervention mini-invasive, pratiquée en novembre 2018, a permis un rétablissement très rapide de la patiente opérée.
L’équipe médico-chirurgicale de l’Institut Cœur Poumon du CHU de Lille dirigée par le Pr Eric Van Belle  et le Dr Thomas Modine a réalisé le remplacement d’une valve cardiaque mitrale sans ouverture du thorax ni du cœur. Cette intervention mini-invasive, pratiquée en novembre 2018, a permis un rétablissement très rapide de la patiente opérée.
C’est en effet en passant par les voies naturelles à partir d’une simple ponction dans une veine de la jambe de la patiente, que cette valve a été implantée à travers un cathéter, sans besoin d’arrêter le cœur. 
L’opération visait à corriger une défaillance sévère de fonctionnement de la valve mitrale,  indispensable au fonctionnement du cœur, chez une patiente qui présentait un risque opératoire trop élevé pour subir une chirurgie conventionnelle à thorax ouvert. Cette prouesse médicale a été rendue possible par l’utilisation d’une nouvelle génération de valve mitrale spécialement conçue à cet effet (valve Céphéa). Elle  a été réalisée avec la participation du Pr Godart, en cardiologie pédiatrique, du Dr Brandt anesthésiste et des Dr Pontana et Dr Coisne pour l’imagerie, du CHU de Lille.

Un réel espoir pour les patients souffrant d’insuffisance mitrale

L’insuffisance (ou fuite) mitrale est la maladie des valves cardiaques la plus fréquente. Elle est responsable d’insuffisance cardiaque, c’est à dire un essoufflement au moindre effort très invalidant, et de l’apparition d’œdèmes dans les jambes.

L’insuffisance mitrale peut apparaître avec l’âge ou être la séquelle d’une maladie cardiaque antérieure comme un infarctus du myocarde
Jusqu’alors, le seul traitement chirurgical existant consistait à ouvrir le thorax pour réparer la valve, ou la remplacer par une prothèse. Cette intervention innovante, pratiquée au CHU de Lille, représente un réel espoir pour les personnes souffrant d’une insuffisance de la valve mitrale pour lesquelles aucun des traitements à disposition actuellement n’est efficace et présentant un risque trop élevé pour prétendre à une chirurgie conventionnelle. Elle pourrait ainsi à l’avenir bénéficier à de nombreux patients.
Lille maîtrise les techniques d’intervention mini-invasive. Ses équipes réalisent 300 remplacements de valves aortiques par an par TAVI et c’est la première fois que cette technique d’implantation est adoptée pour le remplacement d’une valve mitrale.

L’Institut Cœur Poumon du CHU de Lille, une référence européenne

"L’Institut Cœur Poumon du CHU de Lille offre des programmes de soins et de services ultraspécialisés pour le traitement des maladies cardiovasculaires en pathologie coronaire, valvulaire et rythmologique. Nos équipes possèdent une vaste expertise et contribuent à faire avancer la science de la médecine notamment dans le domaine des valvulopathies, où leurs travaux sont internationalement reconnus", se félicitent le Pr Eric Van Belle et le Dr Thomas Modine.
Le Pr Eric Van Belle, cardiologue interventionnel, chef du Pôle Cardiovasculaire et Pulmonaire et co-responsable du Centre des Valvulopathies
Le Dr Thomas Modine, chirurgien, co-responsable du Centre des Valvulopathies
Projet emblématique de la modernisation du sud du campus hospitalo-universitaire lillois, l’Institut Coeur Poumon réunira en 2020 l’ensemble des activités médicales et chirurgicales cardiologiques, vasculaires et pneumologiques du CHU de Lille. Plus grand hôpital cardio-pulmonaire d’Europe, il a vocation à être un établissement d’excellence ouvert sur son environnement. Une opération symbolique, dans une région où les indicateurs sont défavorables pour les maladies cardiovasculaires et respiratoires. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.