Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A Caen, une conciergerie pour faciliter le quotidien des patients et des hospitaliers

La conciergerie pour tous, patients et professionnels ! Ouverte en octobre 2018 à l’attention des personnels du CHU de Caen Normandie, le service est désormais proposé aux patients hospitalisés. Room service, lavage de vêtement, envoi de courrier... Autant de prestations qui simplifient le quotidien de collaborateurs et la qualité du séjour

La conciergerie pour tous, patients et professionnels ! Ouverte en octobre 2018 à l’attention des personnels du CHU de Caen Normandie, le service est désormais proposé aux patients hospitalisés. Room service, lavage de vêtement, envoi de courrier… Autant de prestations qui aident à concilier vie professionnelle et vie personnelle et à améliorer le quotidien des personnes hospitalisées.
« Le CHU est le seul établissement public de santé en Normandie qui propose un service de conciergerie à ses personnels et aux patients. Cette démarche constitue la réponse aux contraintes de travail de la communauté médico-soignante et aux contingences associées à une hospitalisation. C’est une réponse forte que j’ai souhaité mettre en oeuvre au sein de l’établissement. » se félicite Christophe Kassel, directeur général du CHU Caen Normandie.

Apporter un mieux-être au quotidien et renforcer l’attractivité de l’établissement

Plébiscitée en interne par 1 300 professionnels, la conciergerie a livré 1 041 services en un an. Forte de ce succès, elle déploie de nouvelles prestations qui vont faciliter la vie des professionnels et celle des malades.
Service Poste avec possibilité de déposer du courrier à envoyer (déjà affranchi), d’affranchir des courriers ou colis aux tarifs de la Poste, (sans surfacturation), d’acheter des timbres au sein du comptoir Aklia (télévision et téléphone), d’envoyer des colis et recommandés
Room-service : livraison en chambre de produits provenant de la boutique de l’établissement comme la presse, les produits de dépannage, les cadeaux…
Lavage de vêtements avec option repassage possible, service disponible pour les patients ne pouvant pas se déplacer et sans surcoût. 
Aklia (marque de nehs), spécialiste de l’accueil et du divertissement pour les patients hospitalisés notamment à travers la téléphonie et la télévision s’est associé au Groupe Easylife pour proposer une conciergerie.

« Ensemble, nous avons répondu à la demande du CHU Caen Normandie pour simplifier le quotidien des professionnels de santé en leur proposant tout un panel de services afin de mieux concilier travail, obligations quotidiennes, contraintes horaires… et celui des patients. » déclarent Benoît Asserin, Directeur général d’Aklia et Frédéric Angelot, Président d’Easylife.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.