Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Art en pédiatrie

Pourquoi un atelier d'art en service de médecine pédiatrique hospitalo-universitaire ? « Parce qu'il faut laisser parler l'imaginaire de l'enfant pendant ce moment important et parfois douloureux que constitue l'hospitalisation. L'activité d'art est aussi un moyen de lui procurer du plaisir. » explique le Dr Marie-José Penniello-Vallette.

Dans le service, tous les professionnels veillent à la santé des adolescents, les liens avec l’extérieur sont entretenus par l’éducatrice et l’instituteur, l’activité d’art va, quant à elle, faciliter l’expression d’émotions liées à leur souffrance psychique ou corporelle. D’autres « choses » peuvent s’exprimer relevant davantage de l’histoire personnelle.

Un rôle d’initiation et de transmission

La qualité des ?uvres révèle des capacités créatrices souvent insoupçonnées. Les productions ne font jamais l’objet d’interprétations psychologiques par l’équipe, elles sont considérées comme les créations d’un enfant artiste à l’hôpital. Mais l’art reste un chemin ardu qui passe par la maîtrise de techniques et par la rigueur, c’est pourquoi l’accompagnement est nécessaire.

« Il faut aider l’enfant à choisir ou à inventer ses propres outils au service de son imagination et de sa réflexion. Survenant au moment de l’expérience intense de la maladie, mon intervention permet de faire progresser l’enfant dans sa conscience de soi et sa confiance en soi en s’appropriant des savoir-faire nouveaux et en découvrant des aptitudes inexplorées. » commente Marie-Liesse Clavreul, titulaire du Diplôme National Supérieur d’Etudes Plastiques et animatrice de l’atelier d’Art.

Cependant l’ouverture de cet atelier désormais apprécié par tous au sein de l’hôpital a requis énormément d’énergie de la part de ses instigateurs et pas moins de trois ans de démarches, de rendez-vous, de recherche de financement?

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.