Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Des praticiens du CHU de Montpellier réalisent des consultations d’ophtalmologie au Centre Hospitalier de Clermont-l’Hérault

Le service public de santé se renforce sur le territoire
du Coeur d’Hérault
Des praticiens du CHU de Montpellier réalisent des
consultations d’ophtalmologie
au Centre Hospitalier de Clermont-l’Hérault
La difficulté à obtenir un rendez-vous rapide chez un ophtalmologue est bien connue. Dès
qu’on s’éloigne de la métropole, la pénurie de spécialistes freine encore davantage l’accès
aux soins.
En déplaçant des médecins ophtalmologues au sein du Centre hospitalier de Clermont
l’Hérault, le CHU de Montpellier entend lutter contre les inégalités territoriales de santé et
rapprocher son offre publique de consultations spécialisées des 30 000 habitants du bassin
de vie clermontois.
Ces consultations sont assurées par une jeune ophtalmologiste, le Dr Valentine BAUTRANT
qui peut réaliser de nombreuses prises en charge, pour adultes uniquement: bilans visuels,
ordonnances de lunettes, suivi et détection de la cataracte, du glaucome, de la
rétinopathie diabétique, de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), du
strabisme, etc.
Les consultations au CH Clermont L’Hérault sont organisées toutes les semaines :
– Lundi : 9h-12h, 13h30-16h30
– Mardi : 9h-12h, 13h30-16h30
– Mercredi (uniquement les semaines impaires) : 9h-12h, 13h30-16h30
Rendez-vous par téléphone au 04 67 88 89 90.
En activité partagée au sein des services des Professeurs Vincent DAIEN et Max VILLAIN, le
médecin pourra orienter le patient sur le plateau technique du CHU de Montpellier pour des
explorations ou de la chirurgie, sans dépassements d’honoraires et sans rupture de parcours.
En place depuis le 5 novembre 2018, cette nouvelle activité constitue une réalisation
concrète du Groupement Hospitalier de Territoire Est-Hérault Sud-Aveyron qui regroupe
10 établissements de soins autour du CHU de Montpellier et permet d’articuler des prises en
charge de proximité avec des soins plus spécialisés réservés aux établissements de recours.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.