Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Eureka : La créativité au service de la qualité

La créativité concourt au développement de la qualité des soins, à l'épanouissement du personnel et à l'effort économique de l'Institution. Au CHU de Poitiers, la direction des soins infirmiers organise tous les ans " les journées de la créativité " au cours desquelles sont présentées les innovations des soignants ; une reconnaissance officielle des efforts des infirmières et infirmiers pour personnaliser les soins et améliorer le confort des patients hospitalisés.

Lors de la 7ème édition qui s’est déroulée durant trois après-midi d’octobre 2000, 9 équipes se trouvaient en compétition. Près de 800 personnels de l’établissement ont assisté aux exposés puis ont voté pour désigner les gagnants des prix créativité, qualité-recherche et travail d’équipe.

Le 1er prix Créativité a été remporté par le service de rhumatologie qui a imaginé un  » nouveau porte-document  » pour transporter le dossier du malade handicapé ou alité, le second a récompensé le  » cale porte  » imaginé par l’équipe de chirurgie plastique et traumatologie soucieuse de ne plus perturber le sommeil des patients.

Le 1er prix Qualité et recherche revient au service de radiothérapie pour son  » guide du patient en radiothérapie « .

Le 2nd a été attribué au service de réanimation médicale pour son travail sur le réveil du malade en réanimation intitulé  » rêves étranges « .

Enfin les cinq prix du meilleur travail d’équipe ont été décernés :

1. au service de Soins longue durée pour l’atelier de peinture animé par un bénévole et ouvert aux personnes âgées atteintes de démence de type Alzheimer,
2. au service de la crèche hospitalière pour la création d’une autre forme d’activités ludiques  » Pour le plaisir de tous, petits et grands « ,
3. au service de Neuropsychologie et rééducation du langage pour leur livret sur « l’aphasie et activités de groupe « ,
4. au service de bloc de chirurgie cardio-thoracique pour son matériel de contrôle de l’étanchéité des containers  » Projet 2007  »
5. et enfin au service de réanimation médicale pour leur enquête sur le  » vécu des soignants face aux décisions de limitation et d’arrêt thérapeutique « .

Le projet du Service de Soins Infirmiers s’appuie sur une philosophie de soins centrée sur les besoins du malade et de sa famille mais aussi sur des concepts d’autonomie, d’initiative et de responsabilité chez les soignants. Cette dernière composante entre dans une véritable démarche qualité, essentielle dans le contexte de restructuration du CHU de Poitiers où chacun est invité à apporter sa contribution à l’amélioration des prestations aux patients.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.