Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hernie discale opérée avec assistance robotisée – 1ère mondiale

Mercredi 16 décembre 2015, un patient a été opéré d'une hernie discale en couplant robotique et endoscopie. L'exérèse a été réalisée par le Docteur Michel Lefranc neuro-chirurgien, membre de l’équipe du Professeur Johann Peltier, Chef du service de Neurochirurgie au CHU Amiens-Picardie. Le patient a pu se lever le jour même et regagner son domicile dès le lendemain de l’opération au lieu des 3 à 4 jours nécessaires pour les interventions traditionnelles. Le service de neurochirurgie du CHU d'Amiens signe une nouvelle première mondiale* et la 108ème pour les CHU depuis leur création en 1958...

Mercredi 16 décembre 2015, un patient a été opéré d’une hernie discale en couplant robotique et endoscopie. L’exérèse a été réalisée par le Docteur Michel Lefranc, neuro-chirurgien, membre de l’équipe du Professeur Johann Peltier, Chef du service de Neurochirurgie au CHU Amiens-Picardie. Le patient a pu se lever le jour même et regagner son domicile dès le lendemain de l’opération au lieu des 3 à 4 jours nécessaires pour les interventions traditionnelles. Le service de neurochirurgie du CHU d’Amiens signe une nouvelle première mondiale* – la 108ème pour les CHU depuis leur création en 1958– et franchit une étape clé vers des prises en charge de hernies discales en ambulatoire.
 
Assisté du robot Rosa®spine, le chirurgien bénéfice d’un guidage par imagerie en trois dimensions qui rend son geste plus précis. Il visualise sur les écrans la progression de son endoscope à travers la peau au plus près de la hernie tout en suivant en temps réel les mouvements du patient. L’incision de 8 mm laissera qu’une très petite cicatrice sur sa peau. Cet acte mini-invasif diminue le risque infectieux, les douleurs post-opératoires sont moindres et la prescription d’antalgiques est réduite. Et surtout, le patient récupère plus vite pour un même bénéfice sur la "douleur sciatique" .

Autre avantage, le  bras robotisé reproduit facilement le geste du chirurgien ; l’opérateur et l’équipe du bloc opératoire sont ainsi préservés de toute irradiation pendant l’opération. 
 
Le service de neurochirurgie du CHU Amiens-Picardie et la société Medtech collaborent depuis 2011. Un partenariat industriel plus large a été formalisé en juin 2015 avec les entreprises biomédicales de la région telles que Novaspine ou Créaplast qui participent au projet médical du service de neurochirurgie  Ces coopérations débouchent sur de constantes innovations au bénéfice des patients.
 
*Le 25 novembre 2014, le service de neurochirurgie s’était déjà distingué en réalisant une autre première mondiale : l’ostéosynthèse à foyer fermé et pose de vis dans le rachis avec guidage par robot chirurgical. L’avancée était l’oeuvre des Docteurs Fichten et Lefranc de l’équipe de neurochirurgie du Professeur Peltier – CHU Amiens-Picardie. https://www.chu-media.info/article/chirurgie-de-la-colonne-vertebrale-avec-un-robot-medical-1ere-mondiale-a-amiens/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.