Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Journée Mondiale de l’Hémophilie

Le 17 avril prochain, l'Association Française des Hémophiles (AFH) célèbrera la Journée Mondiale de l'Hémophilie, qui correspond à la date de naissance, en 1926, de Frank Schnabel, québécois, fondateur de la Fédération Mondiale de l'Hémophilie.

Le 17 avril prochain, l’Association Française des Hémophiles (AFH) célèbrera la Journée Mondiale de l’Hémophilie, qui correspond à la date de naissance, en 1926, de Frank Schnabel, québécois, fondateur de la Fédération Mondiale de l’Hémophilie.

Maladie génétique du sang rare et souvent grave, l’hémophilie est due à la diminution ou à l’absence dans le sang d’un facteur de la coagulation, ce qui provoque de fréquentes hémorragies, principalement localisées dans les articulations et les muscles.
Pour les arrêter voire prévenir ces saignements, les traitements actuels, administrés directement par voie intraveineuse, apportent le facteur de la coagulation qui fait défaut.

L’hémophilie touche en France près de 5000 personnes, dont la moitié sous sa forme majeure. En prenant en compte les formes les plus sévères de la maladie de Willebrand, très proche de l’hémophilie, et les autres maladies de la coagulation, on estime en France à près de 10000 le nombre de personnes affectées par un processus de coagulation défaillant.

Cette relative rareté fait de l’hémophilie une maladie peu connue du grand public et contribue à isoler davantage les patients qui en souffrent.

Cette année, l’accent sera mis sur les thèmes de l’éducation et de la vigilance. En effet, l’existence de traitements de plus en plus sophistiqués et l’amélioration des conditions de vie des patients ne doivent pas masquer la persistance de réelles contraintes : des traitements aux modes d’administration parfois complexes (intraveineuses) et des risques persistants de saignements nécessitent une attention soutenue, que ce soit pour les enfants ou les adultes tout au long de leur vie.

A Nantes, est organisée une journée de sensibilisation le dimanche 17 avril au Château du Haut Gesvres à Treillières. A ce titre, et dans le cadre d’un partenariat entre l’AFH et la Fédération des ACCRO-branchés, l’Association ACROCIME, accueille les personnes hémophiles, leurs familles et leurs proches, à découvrir et à s’initier à la pratique de cette discipline en matinée à partir de 10h00 à 12h30.
L’après-midi sera consacrée à la projection d’un film sur l’auto-traitement présenté par les personnels médicaux et paramédicaux du Centre Régional du Traitement de l’Hémophilie du CHU de Nantes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.