Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La chirurgie douce : une priorité

Les interventions mini invasives c'est-à-dire pratiquées par de petites ouvertures apportent de nombreux bénéfices aux patients, plus rassurantes, plus courtes, plus sures, plus confortables. Réalisées en ambulatoire, elles permettent aux opérés de rentrer chez eux le soir même. Opérer sans hospitaliser un progrès médical de premier plan ! En plein essor, la chirurgie ambulatoire, représente près de 20 % de l'activité chirurgicale de l'AP-HP avec 134 places autorisées. En 2008, alors que l'activité globale augmentait de 2,5%, celle de la chirurgie ambulatoire bondissait de 7%. Une quinzaine d'hôpitaux pratique cette activité en ophtalmologie, orthopédie, en particulier la chirurgie de la main, gynécologie-obstétrique.

Les interventions mini invasives c’est-à-dire pratiquées par de petites ouvertures apportent de nombreux bénéfices aux patients, plus rassurantes, plus courtes, plus sures, plus confortables. Réalisées en ambulatoire, elles permettent aux opérés de rentrer chez eux le soir même. Opérer sans hospitaliser un progrès médical de premier plan ! En plein essor, la chirurgie ambulatoire, représente près de 20 % de l’activité chirurgicale de l’AP-HP avec 134 places autorisées. En 2008, alors que l’activité globale augmentait de 2,5%, celle de la chirurgie ambulatoire bondissait de 7%. Une quinzaine d’hôpitaux pratique cette activité en ophtalmologie, orthopédie, en particulier la chirurgie de la main, gynécologie-obstétrique.

Avec un taux de satisfaction des personnes opérées de 90%, la chirurgie mini-invasive apporte une réponse adaptée aux attentes des patients. Pour favoriser son développement, les hôpitaux ont mis en place une organisation dédiée : locaux réservés, équipes spécialement formées, prise en charge de la douleur, accompagnement spécifique du patient avant et après l’intervention, suivi post-opératoire en lien avec le médecin traitant et investissements dans plateaux techniques plus modernes, plus performants et mieux adaptés.

Dans le cadre de l’élaboration du futur plan stratégique 2010-2014, la chirurgie mini-invasive s’impose comme une « priorité ». D’autant que son intérêt médico-économique est indéniable grâce à l’économie de temps et de ressources qu’elle génère.

Pour promouvoir les avantages de la chirurgie mini-invasive, l’AP-HP lui a dédié une de ses matinées médicales, le 9 janvier 2009.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.