Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lancement des travaux et de la nouvelle organisation des urgences

Aux urgences, l'amélioration de l'accueil et de la prise en charge passent par les modernisation des locaux et la réorganisation du parcours du patient. Durant ces transformations, le service des urgences de Dupuytren poursuivra son activité sans incidence pour les consultants.

Aux urgences, l’amélioration de l’accueil et de la prise en charge passent par les modernisation des locaux et la réorganisation du parcours du patient. Durant ces transformations, le service des urgences de Dupuytren poursuivra son activité sans incidence pour les consultants.

A partir du 7 janvier et jusqu’à la fin juin 2008, d’importants travaux (découpés en 3 phases) vont être réalisés sur les urgences de Dupuytren. Une période favorable car le service dispose alors du plus grand nombre de personnels (moins de congés) et des surfaces encore disponibles au premier étage de Dupuytren pour installer provisoirement le circuit d’hospitalisation actuel qui doit être réaménagé.

Ces travaux s’inscrivent dans une démarche qualité et font suite à l’audit conduit par la MEAH (Mission Nationale d’Expertise et d’Audit Hospitalier) en 2006 et dont les conclusions nous avaient été présentés en avril 2007.

Deux circuits au lieu d’un : une organisation optimisée pour les patients et le personnel
Au-delà de la rénovation des sols et du rafraîchissement des peintures, ces transformations vont déboucher sur la création de deux circuits patients distincts géographiquement séparés, avec un personnel dédié à chacun :
– un circuit ambulatoire pour les patients « debout » relevant d’une simple consultation, et pratiquer certains actes d’imagerie standard,
– un circuit hospitalisation pour les patients « couchés » nécessitant une prise en charge plus lourde (bilan biologique, examens complémentaires, avis spécialisés).

La restructuration en deux circuits séparés pour des catégories de patients différentes, va permettre de diminuer le délai d’attente des patients qui relèvent d’une consultation avec ou sans acte, de renforcer la confidentialité pendant la prise en charge de ces patients, d’augmenter la disponibilité des soignants aurpès des patients les plus lourds et de disposer d’une zone de soins plus ergonomique.

Coût du projet : à 350 000 € HT

La création d’urgences pédiatriques et gynéco-obstétriques sur l’hôpital de la mère et de l’enfant, avaient déjà permis une meilleure prise en charge des publics concernés : spécialisation des personnels médicaux et soignants, diminution du temps d’attente, fin de la promiscuité enfants-adultes…La nouvelle signalétique de l’accès aux services d’urgences des deux hôpitaux (Dupuytren et l’hôpital de la mère et de l’enfant) s’inscrivait aussi dans cet objectif.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.