Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Médecins, chercheurs, managers : 1ère promotion diplômée à Nancy

Les 12 jeunes médecins et chercheurs qui ont suivi la nouvelle formation « PASSEPORT pilotage – carrière » lancée à l’initiative du CHU de Nancy, de la faculté de Médecine et de l’Université Henri Poincaré, en partenariat avec Sanofi, se sont vu attribuer un certificat de management avancé délivré par ICN Business School de Nancy.

Tout au long de ce cycle de formation inédit, ces jeunes médecins à fort potentiel se sont familiarisés avec les nouvelles compétences que l’avenir hospitalo-universitaire attend d’eux : management, gestion, coopération et anticipation. Décloisonner, ouvrir et explorer : les principes pédagogiques de « PASSEPORT pilotage – carrière » leur ont permis de maîtriser des méthodes et des outils de la performance. En les confrontant aux réalités de la nouvelle gouvernance hospitalière, ils se sont également familiarisés avec les approches psychosociologiques de gestion du stress au travail.

Face à ces médecins émergents qui se destinent à une carrière hospitalo-universitaire et /ou managériale, les intervenants ICN Business School, experts en management des ressources humaines, en stratégie d’entreprise et en démarches prospectives, ont privilégié une pédagogie interactive et de la découverte, des exercices de résolution de problème et des études de cas basés sur du travail en équipe.

Points d’orgue de cette formation, une étape finale a intégré des médecins seniors pour faire évoluer les relations intergénérationnelles Seniors /Juniors notamment à travers les principes du mentorat. La co-écriture d’une charte relationnelle entre médecin émergents et mentors leur a permis de partager la vision de l’institution hospitalière et de tirer les enseignements d’une efficience relationnelle de qualité.

Dores et déjà une nouvelle promotion est attendue pour la fin de l’année à laquelle pourront participer également de jeunes directeurs hospitaliers.

Contacts

karine.brunetti@icn-groupe.fr

Fabienne.Muller-Colusso@sanofi.com

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.