Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Octobre Rose : avec créativité les CHU sensibilisent les femmes au dépistage du cancer du sein

Durant le mois de mobilisation contre le cancer du sein, les CHU multiplient les actions de sensibilisation au dépistage et les points d’information sur les traitements et les soins de confort. Une communication qu’il faut sans cesse renouveler car les chiffres restent implacables. Au cours de sa vie, une femme sur 8 risque de développer un cancer du sein et une sur 3 ne se fait pas dépister de manière régulière alors qu’une mammographie réalisée tous les deux ans par les femmes âgées de 50 à 74 ans demeure le moyens le plus efficace de lutter contre ce fléau. Un message largement relayé par les CHU. Exemples...

Durant le mois de mobilisation contre le cancer du sein, les CHU multiplient les actions de sensibilisation au dépistage et les points d’information sur les traitements et les soins de confort. Une communication qu’il faut sans cesse renouveler car les chiffres restent implacables. Chaque année, le cancer du sein (le plus fréquent des cancers féminin) touche 50 000 femmes en France et entraîne plus de 11 800 décès (chiffres 2012). Au cours de sa vie, une femme sur 8 risque de développer un cancer du sein et une sur 3 ne se fait pas dépister de manière régulière alors qu’une mammographie réalisée tous les deux ans par les femmes âgées de 50 à 74 ans demeure le moyens le plus efficace de lutter contre ce fléau. Un message largement relayé par les CHU. Exemples… 
A Bordeaux, une exposition originale de moulages de bustes de l’équipe médicale et soignante, customisés par le personnel, est proposée durant tout le mois d’octobre au Centre Alienor d’Aquitaine. Du 9 au 11 octobre, une performance artistique Street Art par le pochoiriste Jef Aerosol a lieu à lentrée du groupe hospitalier Pellegrin avec la réalisation d’une fresque géante (15 mètres !). Ces 2 événements sont organisés en lien avec l’association Keep a Breast Europe, engagée dans la lutte contre le cancer du sein chez les jeunes. Le 24 octobre, échanges et réflexions sur le thème Les maux du cancer : trouver les mots pour construire sa nouvelle histoire, en présence de médecins, soignants, anthropologue, conteurs, psychologue… entrée libre. Tout est dit sur le flyer rose
Au CHRU de Lille, l’Aire Cancers et la Maison des Usagers organisent 2 journées « rose » dans les selfs du personnel, en partenariat avec l’équipe restauration : stand d’information, dessert aux couleurs de la campagne, quizz pour le personnel (également mis en ligne sur intranet), avec pour le gagnant du tirage au sort, une corbeille de fruits.
« La Jeanne » Edition 2012 : une partie des marcheurs – Crédit photo : Alain Vanderhaegen – Communication CHRU Lille
Les professionnels du service d’imagerie de la femme iront à la rencontre des personnels à travers des stands d’information sur le dépistage dans les différents selfs du campus. Ils organisent également leur action phare de cette campagne, en partenariat avec les mutuelles hospitalières et le Centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret, « La Jeanne », une marche symbolique sur le campus hospitalier, ouverte à tous, professionnels ou grand public. Pour cette 3ème édition, les organisateurs espèrent battre le record de l’année dernière qui s’élevait à 350 participants !
Au CHU de Limoges, le Pr Nicole Tubiana-Mathieu, responsable du service d’oncologie présentera lors d’une conférence grand public sur le thème « manger, courir, les thérapies d’accompagnement en cancérologie », un film sur le protocole de recherche conduit autour de la pratique de l’activité physique pour les femmes ayant un cancer du sein. Une vidéo qui sera ensuite diffusée sur la chaîne Youtube du CHU. Octobre Rose sera aussi marquée à Limoges par l’inauguration officielle par le CHU, La Ligue contre le cancer et Sanofi, d’un Espace Rencontre Information (ERI) situé au sein du Centre régional du cancer.
A Lyon, les HCL voient rose. La campagne débute mardi 8 octobre par une journée de sensibilisation du public à l’Hôtel de région (Confluence) où le centre de coordination de cancérologie des HCL tiendra un stand, en compagnie des partenaires du dépistage du cancer du sein (ADEMAS, Europa Donna, Ligue contre le cancer). A 18h, la journée se clôturera par une conférence-débat sur le thème de l’hérédité «Femmes à haut risque familial de cancer du sein».  Parmi les autres événements : Lundi 14 octobre,  conférences et stands à l’hôpital de la Croix-Rousse avec des ateliers « Venez tester votre forme » animés par le service d’Exploration fonctionnelle respiratoire. En début d’après-midi, conférences de 20 minutes sur la prévention des cancers gynécologiques, le sport et cancer du sein, l’activité physique adaptée. Des patientes viendront témoigner. L’institution est aussi partenaire de la course "Tous à vélo pour nos lolos" et du "Ruban de l’Espoir".  Dans leur communiqué, les HCL précisent qu’un numéro d’appel unique facilite la prise de rendez-vous pour des mammographies de dépistage sur les différents sites. Le délai est inférieur à 10 jours, ou dans la journée pour les urgences.
A Marseille, médecins, soignants et associations de patientes rencontreront le public à l’hôpital Nord, à la Conception et à la Timone sur des stands, dans le cadre d’ateliers d’aide à la palpation, lors de portes ouvertes au service mammographie et d’une conférence proposée par l’Espace Rencontre Information. Les équipes de l’hôpital Nord sont particulièrement mobilisées pour répondre aux besoins des habitantes des quartiers les moins favorisés : accueil et suivi personnalisés, diagnostic en moins de 8 heures (unique en France), équipements de pointe en radiothérapie (une seule irradiation au lieu de 50 dans certains cas), service de chirurgie reconstructrice et équipes spécialisées dans la prise en charge des patientes âgées (onco-gériatrie).
Partenaire de « Femme Victoire esthétique », le CHRU de Montpellier organise une collecte d’un nouveau style « donne ton soutien-gorge pour le cancer du sein ». Les sous-vêtements permettront à l’association de récolter des fonds. Les sommes seront investies dans l’acquisition d’appareils médicaux destinés à la reconstruction mammaire chirurgicale des femmes atteintes de cancer du sein.
La Ville et le CHRU de Nîmes exposent du 7 au 17 octobre 2013, dans leur hall d’accueil respectif, une série de photos de femmes jeunes, atteintes d’un cancer du sein. Ces prises de vue ont a été réalisée à Montpellier par plusieurs photographes, avec le concours d’ADREA Mutuelle le soutien de l’association la Montpellier Reine, qui se mobilise contre le cancer du sein. Sa vocation, informer, sensibiliser et recueillir des fonds reversés à d’autres associations. L’exposition « ce crabe qui vous pince les miches » montre 10 femmes,  10 histoires de vie avec le cancer du sein. Des témoignages qui rappellent que le crabe sévit à tout âge  et d’insister sur l’importance du dépistage. 
L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris et l’Association Europa Donna Forum France ont programmé une dizaine de manifestations dans 8 hôpitaux dont les exposés des Prs Laurent Lantieri et Fabrice Lecuru sur le thème « Chirurgie du sein et reconstruction » , la conférence de Saint – Louis Réseau Sein  consacrée au « Cancer du sein et fatigue ». Dans les halls, les stands d’information seront animés par les soignants et les associations Europa Donna Forum France, ADECA 75, ADK 92, CDC 93, La Ligue contre le cancer, Vivre comme avant, Belle et bien, CEW France, Soleil santé…
  
A Poitiers, le pôle régional de cancérologie a prévu des conférences-débats : « Le cancer du sein chez la femme de plus de 75 ans » par les Dr Cédric Nadeau, Dr Patrick Bouchaert et Dr Simon Valero, en association avec l’espace information seniors (EIS), « la chirurgie du cancer du sein, traitements et reconstruction » par les Dr Cédric Nadeau, Dr Stéphanie Chieze et Dr Vincent Huguier. Temps fort : une Marche rose le 12 octobre avec lâcher de 1 000 ballons roses, en partenariat avec la ville de Poitiers et l’association pour le dépistage organisé des cancers dans la Vienne, Docvie…
A Saint-Étienne, la Maison des Usagers accueillera plusieurs associations pour une journée d’information organisée le 17 octobre. L’association « Vivre ! », la Ligue contre le cancer Loire, le Comité Féminin pour la Prévention et le Dépistage des cancers pourront répondre aux questions que se posent les femmes sur la prévention et le dépistage du cancer du sein. L’esthéticienne, qui intervient en Cancérologie, proposera également des conseils pratiques, notamment sur le maquillage. A noter que depuis 2012, les différents acteurs de santé et de prévention de l’agglomération stéphanoise s’associent à cette campagne relaient les messages de prévention auprès des femmes et de leur entourage.
A Strasbourg deux actions phares : une conférence-débat "Le cancer du sein". L’Alsace contre le Cancer, le Conseil Général du Bas-Rhin et le CHU de Strasbourg s’unissent pour cette conférence-débat sur la prise en charge du cancer du sein à destination du grand public.
Et sous la bannière des « Hôpitaux Universitaires de Strasbourg », la participation de plus de 400 professionnelles du CHU à la « la Strasbourgeoise ». Une course et marche de soutien à la lutte contre le cancer du sein qui se déroulera 11 octobre 2013 dans le centre-ville.

Plus d’information sur les sites des CHU

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”