Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ORL : Implant auditif inséré par chirurgie robot assistée – 1ère mondiale

Pour la première fois au monde, une équipe du service d’oto-rhino-laryngologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) a eu recours à la chirurgie robot assistée pour insérer le porte-électrodes d’un implant cochléaire dans l’organe de l’audition d'un patient atteint de surdité sévère bilatérale. Cette intervention, réalisée par les docteurs Isabelle Mosnier et Yann Nguyen, s’est déroulée le 9 Juillet 2019. Il s'agit de la 129e première mondiale signée par une équipe hospitalo-universitaire française.
Pour la première fois au monde, une équipe du service d’oto-rhino-laryngologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière  (AP-HP) a eu recours à la chirurgie robot assistée pour insérer le porte-électrodes d’un implant cochléaire dans l’organe de l’audition d’un patient atteint de surdité sévère bilatérale. Cette intervention, réalisée par les docteurs Isabelle Mosnier et Yann Nguyen, s’est déroulée le 9 Juillet 2019. Il s’agit de la 129e première mondiale signée par une équipe hospitalo-universitaire française.
L’implant cochléaire est un dispositif médical électronique destiné à restaurer l’audition de personnes atteintes de surdité sévère à profonde. 
Les suites postopératoires immédiates sont simples avec un contrôle radiologique qui montre un positionnement adéquat de l’implant. Celui-ci sera activé dans trois semaines afin de débuter la réhabilitation de l’audition du côté de l’oreille implantée.

L’utilisation du robot (système RobOtol®) a permis une insertion à une vitesse lente inférieure à 0,5 mm/s, régulière, sans à coup et sans tremblement permettant une stabilité remarquable pendant toute la durée de l’implantation. C’est la première fois qu’une équipe va plus loin que le fraisage de l’os temporal en réalisant l’insertion de l’implant cochléaire de manière robotisée. Le système utilisé offre un meilleur contrôle de l’insertion de l’implant, ce qui permet de réduire le traumatisme lié à son insertion.  

La conception du système RobOtol® est le fruit d’une collaboration entre l’équipe de recherche de L’Unité UMR-S 1159 de l’Inserm et de Sorbonne Université (réhabilitation chirurgicale mini-invasive robotisée de l’Audition), le service d’ORL de la Pitié Salpêtrière AP-HP, l’institut des systèmes intelligents et robotisés (Sorbonne Université) et la société Collin ORL et a bénéficié du soutien de la Fondation pour l’Audition. Il s’agit d’un bras robotisé télé-opéré destiné au positionnement d’un porte-instrument. Ce système utilise des instruments spécifiques à la chirurgie otologique et est actuellement piloté à l’aide d’une souris 3D. Sa structure optimise la préservation du champ de vision, augmente la précision des gestes chirurgicaux et élimine tout tremblement de la main du chirurgien qui opère. Ce système a pu obtenir son marquage CE en 2016.
Le système robotisé RobOtol® (Collin ORL)
Après avoir été le premier robot au monde à pouvoir réaliser des chirurgies de l’otite chronique et de l’otospongiose en 2018, ce système permet désormais de réaliser des procédures sur l’oreille interne.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.