Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Succès de la 1ère émission obligataire de 270 millions € des CHRU

La première émission obligataire de 270 Millions d'euros lancée mi mai 2009 par 24 centres hospitaliers régionaux et universitaires est un succès. L'émission initiale a été sursouscrite à hauteur de 350 M€, marquant l'intérêt des investisseurs français et étrangers pour cette signature nouvelle. La solidité et la solvabilité des CHU classés AAA par l'agence de notation Moody's et leurs liens particuliers avec les ministères de tutelle ont mis en confiance les investisseurs.

La première émission obligataire de 270 Millions d’euros lancée mi mai 2009 par 24 centres hospitaliers régionaux et universitaires est un succès. L’émission initiale a été sursouscrite à hauteur de 350 M€, marquant l’intérêt des investisseurs français et étrangers pour cette signature nouvelle. La solidité et la solvabilité des CHU classés AAA par l’agence de notation Moody’s et leurs liens particuliers avec les ministères de tutelle ont mis en confiance les investisseurs.

Placée sur les marchés au taux attractif de 4,427% à 10 ans avec remboursement in fine, cette première émission, arrangée par Natixis et Calyon, permettra de financer l’effort de modernisation et d’investissement des hôpitaux universitaires aux meilleures conditions du marché. Elle a été réalisée par un groupe mandaté par la conférence des directeurs généraux de CHU/CHR et la commission des directeurs des affaires financières, composé du CHU de Grenoble, coordonnateur, et des CHU de Bordeaux, Nancy et Tours.

Cette opération a été conduite avec le soutien actif de la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins et des ministères chargés de la santé et des finances. Sur les 29 CHU et 3 CHR, 23 CHU et 1 CHR se sont regroupés pour atteindre la taille critique sur le marché obligataire, réunir l’expertise nécessaire et partager les frais induits.

L’émission est conjointe mais non solidaire, chaque établissement restant responsable de ses échéances.

La conférence des directeurs généraux de CHU avait pris fin 2007 la décision de principe de diversifier et d’optimiser le financement de leurs investissements par une gestion active de la dette. Au service de la population et de leur triple mission de soins, enseignement et recherche, les CHU et CHR se sont engagés dans une démarche de modernisation et de réorganisation dans le cadre des plans Hôpital 2007 et 2012. Cette initiative de la conférence des directeurs généraux de CHU et CHR pourrait être désormais renouvelée annuellement.

Les 24 établissements participant à cette émission : Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Dijon, Fort-de-France, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Metz-Thionville (CHR), Montpellier, Nancy, Nice, Nîmes, Poitiers, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Tours.

Pour tout renseignement complémentaire s’adresser à

Jean Debeaupuis, Président de la Commission affaires financières de la Conférence des Directeurs généraux de CHU et Directeur général du CHU de Grenoble
Tél secrétariat : 04.76.76.50.01

AAA : qualité de crédit la plus élevée

Finances Hospitalières, la lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux, a publié un article sur le sujet dans son numéro de juin 2009 et autorise RESEAU CHU a le mettre en lien

Finances Hospitalières
41, rue Ramey – 75018 PARIS
Téléphone : 01 42 58 59 21.
Directeur de la publication : Laurent Queinnec
contact@finances-hospitalieres.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.