Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un pied dans le Paysage Audiovisuel Hospitalier

Lancée le 1er janvier 2008, la toute nouvelle chaîne télévisée du CHRU de Lille : Hospi TV propose chaque matin de 10h à 11h30, une heure trente de programme maison sur le canal 4 de l'ensemble des téléviseurs du campus. Réalisés entièrement en interne au sein de la délégation à la communication, les films s'articulent autour de plusieurs thématiques : «Les coulisses du CHRU», «Questions de santé», «Ca se passe ici», «Il était une fois»...

Lancée le 1er janvier 2008, la toute nouvelle chaîne télévisée du CHRU de Lille : Hospi TV propose chaque matin de 10h à 11h30, une heure trente de programme maison sur le canal 4 de l’ensemble des téléviseurs du campus. Réalisés entièrement en interne au sein de la délégation à la communication, les films s’articulent autour de plusieurs thématiques : «Les coulisses du CHRU», «Questions de santé», «Ca se passe ici», «Il était une fois»…

Cette ligne éditoriale est le résultat d’une enquête menée en amont auprès des patients hospitalisés, car l’objectif était avant tout de répondre à leurs besoins et à leurs envies. Le choix est apparu comme une évidence de privilégier les programmes qui expliquent le fonctionnement de l’hôpital, la prise en charge des patients, les examens, mais aussi les événements qui ont lieu au sein du CHRU. Les patients peuvent ainsi apprendre comment sont cuisinés leurs repas, ce qu’est concrètement une I.R.M ou quelle était cette exposition aperçue dans le hall à leur arrivée…

Petite grille deviendra grande
« Une heure trente de programmes pour commencer ». A terme Canal 4 offrira aux patients une « grille » de programmation hebdomadaire voire mensuelle. La chaîne télévisée est amenée à s’enrichir, se développer et se diversifier : livret d’accueil télévisé etc …Sous peu, les programmes « labellisés » CHRU alterneront avec des documentaires, longs métrages, films d’animation, reportages sur la région, actualités culturelles… grâce à des partenariats avec les producteurs de la région et de ses environs. Ces derniers pourront donner une deuxième vie à leurs programmes ou bien simplement de se faire connaître en dehors des circuits « habituels » de diffusion.

Un rôle à jouer pour chacun
Avec la création d’Hospi TV un nouvel outil de communication est né au sein du CHRU. Le personnel est invité à l’intégrer parmi ses actions d’information. Il peut proposer des sujets : nouveaux traitements, techniques et organisations innovantes, initiatives pour améliorer le séjour ou la vie au quotidien des patients… Média vivant et de proximité par excellence, la chaîne hospitalière Hospi TV décuplera l’impact des messages des équipes en multipliant leurs chances d’être vues, entendues et comprises.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.