Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Uniha : 80 millions d’euros d’économies en 2013

Uniha, le réseau coopératif d'achats groupés de 58 établissements hospitaliers publics français -dont les 32 CHU- constitue « l’une des plus belles réussites hospitalières » au dire de son président, Jean-Olivier Arnaud, Directeur Général du CHU de Lille. Et effectivement, les économies intelligentes générées par ses 15 filières ayant négocié des achats pour près de 2 milliards d'euros (1982 M€) en 2013 atteignent 80,6 millions d'euros, deux fois plus qu’en 2010 !

Uniha, le réseau coopératif d’achats groupés de 58 établissements hospitaliers publics français -dont les 32 CHU- constitue « l’une des plus belles réussites hospitalières » au dire de son président, Jean-Olivier Arnaud, Directeur Général du CHU de Lille. Et effectivement, les économies intelligentes générées par ses 15 filières ayant négocié des achats pour près de 2 milliards d’euros (1982 M€) en 2013 atteignent 80,6 millions d’euros, deux fois plus qu’en 2010 ! Une belle contribution à la réduction des déficits publics. Pour 2014 et 2015, Uniha anticipe une progression soutenue avec 2,4 milliards d’euros d’achats en 2014, pour des gains comparables à 2013, qui monteront à 87 M€ en 2015 et s’approcher des 100 M€ en 2017.
Les hospitaliers doivent aussi à Uniha d’avoir anticiper la transformation de l’Hôpital et placé les achats au cœur des stratégies de modernisation et d’innovation. Le défi actuel est de de trouver de nouveaux relais au levier de la massification. Les filières les plus anciennes (médicament, hygiène et protection du corps, restauration) présentent les résultats les plus aboutis en termes de massification. Cependant, sous la répétition des mises en concurrence, ces marchés de masse peuvent voir leur performance achat s’émousser. De nouveaux secteurs seront explorés : logistiques, gestion des risques. Le travail portera aussi sur le resserrement des références, puis les processus d’achat plus fins, mais aussi plus durables, comme la relation fournisseur, l’achat projet, l’achat innovation.
De nouveaux marchés en 2015
Le nouveau Plan Pluriannuel d’Actions 2015-2017 comprend différents projets de marché pour couvrir les premières échéances :
la prise en compte des médicaments biosimilaires dans les marchés de médicaments de la filière Produits de Santé dès 2015 ;
la publication en décembre 2015 du marché de dispositifs médicaux implantables de cardiologie autour des compétences des CHU de Bordeaux et de Toulouse. Il sera l’étendard des nouveaux marchés de dispositifs médicaux pilotés à Lille, Lyon, Marseille ou Saint-Etienne ;
un nouvel élargissement du portefeuille de la filière Ingénierie Biomédicale ;
l’achat d’électricité dans un premier temps, puis les projets de performance énergétique ;
le projet global du circuit du médicament qui inaugure une nouvelle approche globale où se mêlent équipements, conseil en organisation, systèmes d’information.
En 2015, pour répondre à ces stimulations, UniHA continue d’investir dans les compétences des coordonnateurs de filières et de segments, dans la connaissance et l’organisation des informations qu’ils traitent et dans la  sécurité de ses procédures.
Focus
Les objets connectés au service du parcours patient

Dans le contexte de développement de la chirurgie ambulatoire, le Dossier Patient Informatisé et le suivi des patients à distance, les équipes d’Uniha vont suivre l’apport des innovations technologiques et des objets connectés au nouveau parcours du patient. Avec de grandes marques (fabricants d’électronique, télécommunication), UniHA a lancé une réflexion portant sur le monitorage des patients dans les domaines de la périnatalité, diabétologie, cancérologie, psychiatrie, suivi des personnes âgées…
Les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) vont construire une offre d’achat adapté au périmètre
Les nouvelles stratégies de territoire introduisent l’obligation pour les établissements d’adhérer à un Groupement Hospitalier de Territoire (GHT). Fort de son expérience, UniHA leur proposera une offre de services et d’accompagnement dans un format «  Plans d’Actions Achat des GHT » début 2015.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”