Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

High tech

Derniers articles

Echographie : à Bordeaux une start up démocratise l’imagerie médicale, une 1ère très prometteuse

Aide au diagnostic et au suivi des patients, l’échographie est une technique d’exploration non invasive et abordable comparativement au scanner ou à l’IRM. Utilisée dans quasiment toutes les disciplines médicales et chirurgicales, elle est prescrite notamment dans le suivi des grossesses, pour repérer les malformations cardiaques ou les maladies de l’œil. De fait, le besoin en imagerie médicale croît de manière exponentielle dans les pays développés, mais au niveau mondial, force est de constater que les 2/3 de la population n’a pas accès à cet examen. En cause son prix et surtout le manque de praticiens en mesure d’utiliser et d’interpréter les résultats car leur formation longue représente un investissement pour les systèmes de santé aux moyens limités. Pour surmonter ces obstacles, une équipe bordelaise vient d’inventer le stéthoscope – sonde échographique. Pour le découvrir en avant-première rendez-vous au Salon International Santé Innovation, Paris Expo, Porte de Versailles sur le stand CHU de Bordeaux/Région Nouvelle-Aquitaine Hall 7 Stand G61 – du 21 au 23 mai 2019.

A Montpellier, une nouvelle salle de Neuroradiologie Interventionnelle « bi-plan » pour la prise en charge des AVC

Le Service de Neuroradiologie du CHU de Montpellier, situé à l’hôpital Gui de Chauliac, se dote d’une nouvelle salle de Neuroradiologie Interventionnelle l’Azurion 7B20/15 (B pour Biplan) ClarityIQ « BIPLAN AZURION » capable de prendre en charge les AVC graves de la région Occitanie par une voie mini-invasive.

Des seins en 3D pour un meilleur dépistage du cancer

Depuis novembre dernier, le Centre de sénologie du CHR d’Orléans s’est équipé d’un mammographe numérique avec tomosynthèse qui donne une image numérique tridimensionnelle (3D) de la totalité du sein et une vision volumétrique des anomalies. Un investissement d’une valeur de 285 000 euros en partie financé par la Ligue contre le cancer.

A Poitiers, radiologues du CHU et de ville partagent Scanner et IRM depuis 3 ans !

Les 60 patients qui chaque jour passent une IRM ou un scanner au sein du pôle régional de cancérologie (PRC) du CHU de Poitiers bénéficient d’une alliance publique-privée particulièrement efficace. Créée voici trois ans par les radiologues du CHU et du centre de radiologie Pictavix, cette unité d’imagerie illustre la politique territoriale de rapprochement entre la ville et l’hôpital.

EOS, la radiologie ultra-basses doses arrive à Tours

Le CHU de Tours inaugure son nouveau système de Radiographie très basse dose EOS, à l’hôpital Clocheville. Ce système innovant délivre des doses de rayons X bien plus faibles aux patients, ce qui constitue un enjeu majeur de radioprotection pour la population pédiatrique, particulièrement exposée. A Tours, où le CHU est le seul établissement du Centre-Val de Loire à posséder cette technologie, 3 000 enfants et 600 adultes sont concernés. Pour financer cet équipement d’un montant de 550.000 euros, l’établissement a eu recours à son Fonds de dotation à hauteur de 20%.

+rapide, +précis, +sûr : le scanner à hautes performances du CHU de Nîmes

Fin septembre 2018, un scanner Force Siemens a été installé à l’hôpital universitaire Carémeau à Nîmes (CHUN). « Moins irradiant, ce scanner Force est équipé de nouveaux détecteurs, plus sensibles, d’un nouveau filtre pour les rayons X, de logiciels de reconstruction itératives de dernière génération qui permettent de réaliser des examens avec des doses de rayonnements ionisants très faibles – seulement 0,2mSv*, soit l’équivalent d’une radiographie standard », se félicite le Pr Jean-Paul Beregi, chef du pôle d’Activités médicales guidées par imagerie et explorations fonctionnelles (AMIE) du CHUN.

Cancer : 2 robots chirurgicaux à vocation régionale installés à Orléans

Pour répondre à l’augmentation du nombre d’interventions en chirurgicales assistées par un robot, le CHR d’Orleans vient d’acquérir deux nouveaux robots chirurgicaux Da Vinci X. Il partagera ces équipements de 4ème génération avec les équipes chirurgicales d’autres établissements, publics comme privés, dans le cadre du GHT et du Groupement de coopération sanitaire, telles que La clinique de l’Archette à Olivet ou le centre hospitalier de Blois. Ils seront étreînés

Les images d’un bloc opératoire synchronisées en temps réel: une première internationale au CHU de Rennes

Le 16 janvier 2019, une équipe du CHU de Rennes a réalisé, pour la première fois, lors d’une série d’interventions chirurgicales, la retransmission des images des équipements utilisés dans la salle, de manière parfaitement synchronisée et en temps réel. Initié par l’Institut de Recherche Technologique bcom, testé puis mis en oeuvre en partenariat étroit avec les équipes soignantes et techniques du CHU de Rennes, ce nouveau standard international de gestion des flux vidéo en temps réel constitue une avancée majeure.

Avec l’AP-HP, révolutionner le dépistage de la rétinopathie diabétique

Evolucare, PME spécialisée dans système d’information hospitalier, et ADCIS, PME spécialisée dans le domaine du traitement et de l’analyse d’images, annoncent la signature d’un contrat de licence exclusive et mondiale avec la SATT (1) Ouest Valorisation et l’AP-HP à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES ) 2019 à Las Vegas. Objectif : révolutionner le dépistage de la rétinopathie diabétique (RD).