Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

1er festival culturel au profit des malades à l’hôpital de Rangueil

L'hôpital de Rangueil inaugure son 1er festival culturel au profit des malades les 9, 10 et 11 juin 2008. L'occasion pour l'établissement de transformer son hall d'accueil et son patio en scène hospitalière pour le plus grand plaisir des malades, de leurs familles et des visiteurs. Médecins, personnels et toulousains sont également conviés aux représentations organisées grâce à la mobilisation des artistes et aux partenaires du CHU dont le « Relai H ».

L’hôpital de Rangueil inaugure son 1er festival culturel au profit des malades les 9, 10 et 11 juin 2008. L’occasion pour l’établissement de transformer son hall d’accueil et son patio en scène hospitalière pour le plus grand plaisir des malades, de leurs familles et des visiteurs. Médecins, personnels et toulousains sont également conviés aux représentations organisées grâce à la mobilisation des artistes et aux partenaires du CHU dont le « Relai H ».

La culture préserve le lien extraordinaire entre la personne hospitalisée et la vie de la cité. Elle aide aussi les patients plus gravement atteints, à retrouver leur dignité et à gravir plus facilement le chemin de la guérison. Ces spectacles donnent corps au projet culturel du CHU de Toulouse et apportent quelques moments d’évasion aux malades.

Programme
Lundi 9 juin à 19 H
Spectacle théâtral « Nuits Blanches », récits de lits par Laurence Caradec (Compagnie Mille et une saisons).

Mardi 10 juin de 10 H à 17 H
Journée « Hop’Art » animée par des Peintres, un Caricaturiste, des Sculpteurs, des Céramistes, des Musiciens et un Atelier Graff avec « le Mouvement Graphique ».

Mercredi 11 juin à 19 H
Concert de l’Orchestre de l’Université de Toulouse sous la direction de Serge Hilar

ZOOM sur les manifestations

Une création « Nuits blanche » spectacle de Laurence Caradec
 » Trois heures du matin, c’est pas le matin, c’est la nuit « . Sur scène : un banc, un réverbère et une femme. Le banc écoute, le réverbère éclaire et la femme raconte : « Nuits Blanches ». Une succession de récits de lits, de tranches de vies, de l’intime, du profond, du léger, du vrai, du drôle, de l’étrange, du cocasse, du triste, du tendre, du coquin, du câlin, du fort, du puissant, du qui désarme :  » de l’Humain  »
Il s’agit d’une création de la Compagnie Mille et une saisons qui a pour substance un collectage de mémoires au chevet des patients du CHU de Toulouse. Commandé par la délégation à la communication et à la culture, ce spectacle a été financé par la DRAC, l’Agence Régionale d’Hospitalisation, la Mairie de Toulouse et le CHU de Toulouse.

La journée « hop’art »
L’objectif de cette journée festive est de créer un « foisonnement », un grand rassemblement de plus de 30 artistes réparti dans l’ensemble de la structure hospitalière et qui présentent leurs créations, partagent leur passion lors de rencontres ou de démonstration avec les différents publics de l’hôpital. Cette manifestation permet de porter un regard différent sur l’hôpital : ce n’est pas seulement un lieu de souffrance mais un formidable lieu de vie, de rencontres et de découvertes.
L’Orchestre de l’Université de Toulouse, 50 musiciens dans le hall de l’hôpital

L’Orchestre de l’Université de Toulouse a pour but la pratique musicale des jeunes et réunit des musiciens amateurs de tout âge. L’effectif actuel, de l’ordre de 70 musiciens, comprend une bonne part d’étudiants dont certains viennent d’autres pays au titre de programmes d’échange. Sous la baguette de Serge Hilar, l’orchestre joue dans la bonne humeur une musique de qualité. Le Centre Hospitalier Universitaire s’est intéressé à l’Orchestre et lui permet de tenir ses répétitions dans les bâtiments chargés d’histoire de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques. Les concerts ont lieu à Toulouse et dans la région à l’initiative d’associations, de collectivités locales et des Universités. C’est la quatrième fois que l’Orchestre se produit à l’hôpital de Rangueil.

Hall d’accueil et Patio de l’Hôpital de Rangueil –
1, avenue du Pr. Jean Poulhès – Toulouse

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”