Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Accident clinique Biotrial : un patient reste hospitalisé

Un patient reste hospitalisé dans un établissement "en raison d'un événement intercurrent intervenu hier après-midi" a annoncé le CHU de Rennes dans le bulletin de santé en date du 26 janvier, concernant les 6 patients hospitalisés suite à l'essai clinique conduit par la société Biotrial.
Un patient reste hospitalisé dans un établissement "en raison d’un événement intercurrent intervenu hier après-midi" a annoncé le CHU de Rennes dans le bulletin de santé en date du 26 janvier concernant les 6 patients hospitalisés suite à l’essai clinique conduit par la société Biotrial
Cet essai avait entrainé le décès d’un volontaire sain et l’hospitalisation de 5 autres personnes. L’une d’entre elles est toujours hospitalisée, une autre suivie en ambulatoire. Et trois ont pu regagner leur domicile.
Chacune des 84 autres personnes volontaires ayant été exposées à la molécule de l’essai a été contactée par le CHU. 44 personnes ont déjà bénéficié d’un examen neurologique et d’une IRM cérébrale. Les anomalies cliniques et radiologiques présentes chez les patients hospitalisés n’ont pas été retrouvées. 23 autres rendez-vous ont été fixés et un dernier est en cours de programmation. 16 autres personnes volontaires vont passer les mêmes examens dans des établissements proches de leur domicile en coordination avec le service de neurologie du CHU de Rennes. 
Sur le sujet
Accident clinique : sortie du dernier patient hospitalisé au CHU de Rennes
https://www.chu-media.info/article/accident-clinique-sortie-du-dernier-patient-hospitalise-au-chu-de-rennes/

Accident clinique : Plus qu’un seul patient hospitalisé au CHU de Rennes
www.reseau-chu.org/article/accident-clinique-1-seul-patient-toujours-hospitalise-au-chu-de-rennes/
Accident clinique : amélioration de l’état de santé des 5 patients hospitalisés
https://www.chu-media.info/article/accident-clinique-amelioration-de-letat-de-sante-des-5-patients-hospitalises/
Accident lors d’un essai clinique : Décès du patient en état de mort cérébrale
https://www.chu-media.info/article/accident-lors-dun-essai-clinique-deces-du-patient-en-etat-de-mort-cerebrale/
Accident lors d’un essai clinique : Etat stationnaire des 6 patients
https://www.chu-media.info/article/accident-lors-dun-essai-clinique-etat-de-sante-stable-des-6-patients/
Rappel des faits (NDLR) 
Au cours d’un essai clinique de phase 1 conduit par le centre de recherche privé Biotrial de Rennes pour le compte de la société portugaise Bial, six volontaires sains, des hommes âgés de 28 à 49 ans, ont été hospitalisés. L’un d’entre eux se trouve en état de mort cérébral, les 5 autres sont soignés le service neurologie au CHU de Rennes. A ce jour 90 personnes ont reçu cette molécule à des doses variables. Les victimes ont pris le médicament de manière répétée depuis le 7 janvier. Les premiers symptômes remontent au dimanche 10 janvier. L’essai a été interrompu le 11 janvier. Le 17 janvier, un des six patients était décédé.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.