Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Amiens se mobilise sur 16 Maladies rares

Le CHU Amiens-Picardie propose pour 16 des 23 filières maladies rares en France aux patients et leur famille un accès à des soins de proximité, aux diagnostics et aux traitements.

Le CHU Amiens-Picardie propose pour 16 des 23 filières maladies rares en France aux patients et leur famille un accès à des soins de proximité, aux diagnostics et aux traitements.
En mars 2017, la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a validé pour 5 ans, 44 centres de compétences et la reconduction du centre de référence «Anomalies du développement et Syndromes malformatifs Hauts-de-France» du CHU Amiens-Picardie (associé au centre de référence du CHRU de Lille). Une reconnaissance en particulier pour le secteur de la pédiatrie qui compte 20 centres de compétences sur les 45 centres maladies rares du CHU Amiens-Picardie. 
Labellisé pour les anomalies du développement 
Le centre de référence d’Amiens labellisé pour les anomalies du développement (CLAD) assure des consultations d’enfants, d’adultes ou de prénatal à des fins de diagnostic, de conseil génétique ou de suivi. Il assure plus de 1 600 consultations dédiées à la déficience intellectuelle et aux syndromes malformatifs par an, dont les deux tiers pour de nouveaux patients.
Il adhère à la FECLAD, fédération qui regroupe au niveau national l’ensemble des Centres de Référence Anomalies du Développement. Elle compte 8 centres de références dont celui du CHU Amiens-Picardie.
3 millions de personnes concernées en France
Une maladie est dite «rare» lorsqu’elle touche moins d’une personne sur 2000, soit pour la France moins de 30 000 personnes pour une maladie donnée. Plus de 7 000 maladies rares sont actuellement connues. Au moins trois millions de personnes sont concernées en France. 65% de ces maladies sont graves et invalidantes. Le pronostic vital est mis en jeu dans la moitié des cas.
Les 16 filières dans lesquelles le CHU est investi: 
– Maladies auto-immunes et auto-inflammatoires systémiques rares (FAI2R) 
– Malformations abdomino-thoraciques (FIMATHO)
– Maladies rénales rares (ORKID)
– Maladies rares endocriniennes (FIRENDO)
– Maladies rares de l’os et du cartilage (OSCAR)
– Maladies rares du développement cérébral et déficience intellectuelle (DEFISCIENCE)
– Maladies rares immuno-hématologiques (MaRIH)
– Maladies hépatiques rares de l’enfant et de l’adulte (FILFOIE)
– Maladies neuromusculaires (FILNEMUS)
– Maladies héréditaires du métabolisme (G2M)
– Maladies cardiaques héréditaires (CARDIOGEN)
– Maladies rares en dermatologie (FIMARAD)
– Complications neurologiques et sphynctériennes des malformations pelviennes et médullaires rares (NEUROSPHINX)
– Maladies rares de la tête, du cou et des dents (TETE COU)
– Maladies rares à expression motrice ou cognitive du système nerveux central (BRAIN TEAM)
– Anomalies du développement déficience intellectuelle de causes rares (AnDDI-Rares)
Consultez la liste complète des centres labellisés au CHU Amiens-Picardie 2017
Pour en savoir plus: href= »http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PNMR_2015_-_Brochure_A5.pdf » target= »_blank »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.