Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer du pancréas : de nouvelles raisons d’espérer grâce à la biothérapie ciblée

L’efficacité d’une biothérapie ciblée dans le traitement de cancers du pancréas développés à partir des cellules endocrines (ou cellules sécrétant des hormones) a été démontrée dans le cadre d'un essai thérapeutique mené par le Pr Patricia Niccoli (Réseau RENATEN) et le Dr Laetitia Dahan responsables médicaux des tumeurs endocrines digestives dans le service d’oncologie digestive de la Timone dirigé par le Pr Jean-François Seitz. Les résultats de cette étude ont été publiés en février 2011 dans le prestigieux New England Journal of Médecine.

L’efficacité d’une biothérapie ciblée dans le traitement de cancers du pancréas développés à partir des cellules endocrines (ou cellules sécrétant des hormones) a été démontrée dans le cadre d’un essai thérapeutique mené par le Pr Patricia Niccoli (Réseau RENATEN) et le Dr Laetitia Dahan responsables médicaux des tumeurs endocrines digestives dans le service d’oncologie digestive de la Timone dirigé par le Pr Jean-François Seitz. Les résultats de cette étude ont été publiés en février  2011 dans  le prestigieux New England Journal of Médecine.
 L’action du médicament – un inhibiteur de tyrosine kinase – se fait à l’intérieur de la cellule pour bloquer l’angiogenèse (développement de nouveaux vaisseaux sanguins par bourgeonnement à partir de vaisseaux existants) et la prolifération cellulaire. Ce médicament réduit le risque de progression tumorale de prés de 60% et il vient d’obtenir une extension de l’autorisation de mise sur le marché aux cancers endocrines du pancréas. 
Le service d’oncologie digestive de la Timone a été particulièrement actif dans le développement de cette nouvelle molécule en se plaçant 2éme centre recruteur mondial dans le cadre de cette étude internationale. La publication des résultats dans cette célèbre revue scientifique anglo-saxonne  est une reconnaissance pour l’expertise et la qualité de la prise en charge des différents services hospitalo-universitaires de l’AP-HM impliqués dans les tumeurs endocrines. Notamment l’équipe du service d’oncologie digestive de la Timone dirigé par le Pr Jean-François Seitz et celle du Pr  Florence Duffaud dans le cadre du suivi des carcinomes endocrines extra-digestifs. 
Rappelons que l’AP-HM est un acteur majeur dans le développement de nouvelles thérapies ou de nouvelle stratégies notamment en cancérologie. En 2009, 250 essais cliniques avec des médicaments ou des instruments développés par l’industrie étaient en cours sur le site de l’AP-HM représentant plus de 1 000 patients inclus. Parmi les domaines les plus étudiés nous retrouvons les tumeurs digestives avec 50 essais cliniques réalisés. Ces essais permettent de proposer aux malades un accès précoce aux innovations thérapeutiques : nouvelles molécules, nouvelles stratégies, techniques innovantes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.