Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cell For Cure, vers les médicaments de thérapie cellulaire : un projet reconnu

Auteur /Etablissement :
Remplacer des cellules déficientes par des cellules saines, tel est l’enjeu du projet Cell for Cure (C4C) qui vient d’être retenu dans le cadre des investissements d’avenir fléchés sur « les projets structurants des pôles de compétitivité ». Cell for Cure fabriquera des produits de thérapie cellulaire en vue de l’obtention de leur autorisation de mise sur le marché (AMM) dans les 5 années à venir.

Remplacer des cellules déficientes par des cellules saines, tel est l’enjeu du projet Cell for Cure (C4C) qui vient d’être retenu dans le cadre des investissements d’avenir  fléchés sur « les projets structurants des pôles de compétitivité ».  Cell for Cure fabriquera des produits de thérapie cellulaire en vue de l’obtention de leur autorisation de mise sur le marché (AMM) dans les 5 années à venir. Les thérapies cellulaires désignent les greffes de cellules visant à restaurer les fonctions d’un tissu ou d’un organe lorsqu’elles sont altérées par un accident, une pathologie ou le vieillissement.
Un projet collaboratif exemplaire accompagné par l’Etat
Ce projet collaboratif réunit les CHU de Bordeaux, Lille, Nantes, Toulouse, les Hospices civils de Lyon, l’Etablissement Français du sang (EFS) Aquitaine Limousin et Pyrénées Méditerranée, le Laboratoire de Fractionnement Biologique (LFB) et les sociétés Celogos et CleanCELLS.
Cell For Cure a obtenu un financement global de l’Etat à hauteur de 28,5 M€ dont 20M€ sous forme de subvention et 8,5M€ sous forme de prêt remboursable. Les EFS seront chargés de l’optimisation des procédés de culture cellulaire, les entreprises Celogos et CleanCELLS du développement des procédés de fabrication et de distribution et les CHU des essais cliniques.
Le CHU de Toulouse en pointe en cardiologie
Le CHU de Toulouse est récompensé par son travail de recherche clinique sur l’utilisation des Cellules Souches Mésenchymateuses CSM pour améliorer la fonction cardiaque des personnes victimes d’un infarctus du myocarde grave, à travers notamment le programme MESAMI dont le Pr. Jérôme RONCALLI est l’investigateur coordinateur. Il obtient grâce à ce financement représentant 25% de la somme globale attribuée, c’est-à-dire plus de 7 M€ sous forme de subvention, l’assurance de poursuivre ce long travail de recherche clinique initié il y a plus de 6 ans avec les partenaires locaux comme l’EFS-PM (Pyrénées Méditerranée) et l’Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaire (I2MC).

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.