Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

En marche pour des prothèses totales de genou en ambulatoire à l’hôpital Edouard Herriot

Des prothèses totales de genou, implantées à des patients le matin, pour un retour à domicile à 18h. Une pratique que l’établissement lyonnais entend banaliser.
Des prothèses totales de genou, implantées à des patients le matin, pour un retour à domicile à 18h. Une pratique que l’établissement lyonnais entend banaliser.
Forte de son succès lors de deux précédentes interventions, l’équipe de chirurgie orthopédique du membre inférieur de l’hôpital Édouard Herriot de Lyon a décidé de pratiquer cette opération en ambulatoire dès que le patient correspond aux critères. Sachant que seules sont éligibles les personnes chez lesquelles il n’est pas relevé de comorbidités (tabagisme, obésité, problème coronarien, etc.)
Environ 270 prothèses totales de genou sont posées chaque année au sein du pavillon T de l’établissement, le plus souvent avec « navigation ». Une technique qui permet une implantation très précise de la prothèse de genou comme le ferait un GPS. Réaliser cette opération lourde en libérant le patient dans la journée, nécessite une coordination d’équipe sans faille. Un défi que l’établissement Lyonnais est prêt à relever. 
Maintenir les paramètres chirurgicaux en ambulatoire
«Nous souhaitions maintenir les paramètres chirurgicaux habituels, explique le Dr Vincent PIBAROT, chirurgien à l’initiative de la première opération en ambulatoire. Donc une anesthésie générale, une chirurgie naviguée et un drain de redon». Lors des deux interventions en question, un cocktail antidouleur avait été infiltré dans la plaie. Résultat probant : les deux patients ont évalué leur douleur à… 0/10 ! «Le kiné était présent dans la salle de réveil pour mobiliser les genoux», ajoute le chirurgien. Les deux opérés sont rentrés dans leur chambre vers 11h, se sont levés, ont déjeuné, puis marché dans le couloir… Une fois à leur domicile, c’est une société prestataire qui a pris le relais pendant 3 semaines.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.