Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ethique : création d’un espace dédié

Après la constitution du groupe éthique et qualité des soins en 1984 et la diffusion de ses nombreux avis et recommandations, le CHU de Poitiers a franchi une nouvelle étape dans la réflexion sur la pratique soignante en créant en novembre 2008 un lieu dédié. Dépassant l'expertise éthique des projets institutionnels, ce nouveau centre veut inscrire l'éthique dans une dynamique régionale en réunissant les personnes ressources du CHU et des établissements hospitaliers publics de Poitou-Charentes au sein « d'une communauté éthique de territoire ».

Après la constitution du groupe éthique et qualité des soins en 1984 et la diffusion de ses nombreux avis et recommandations, le CHU de Poitiers a franchi une nouvelle étape dans la réflexion sur la pratique soignante en créant en novembre 2008 un lieu dédié. Dépassant l’expertise éthique des projets institutionnels, ce nouveau centre veut inscrire l’éthique dans une dynamique régionale en réunissant les personnes ressources du CHU et des établissements hospitaliers publics de Poitou-Charentes au sein « d’une communauté éthique de territoire ».

Un espace d’information et de consultation à destination des personnels et des usagers est ouvert au rez-de-chaussée du bâtiment principal du site de la Milétrie. Il entend donner une forte visibilité à cette ambition stratégique.

Confronté à des situations cliniques douloureuses, dans un contexte de technicisation du soin et de rationalisation des ressources, le personnel peut se retrouver afin de réfléchir sur sa pratique, en dehors de l’urgence et de l’action. Le questionnement éthique se construit en prenant du recul, en interrogeant les attitudes normatives, en tenant compte des conflits de valeurs, en s’ouvrant aux autres. Ce cheminement, enrichi de témoignages, de confrontations et de débats, pourra déboucher sur le partage de positions communes collégialement élaborées.

Dans un univers d’excellence et de performance scientifiques, l’éthique rappelle la vocation humaniste de l’hôpital, la primauté de la personne et la dimension sociale du soin. Pour nourrir cette réflexion et l’ouvrir au plus grand nombre, différentes initiatives sont programmées :
– des cafés éthiques avec étude de cas seront l’occasion d’entendre les interrogations, les conflits rencontrés par les personnels médicaux et soignants.
– des conférences-débats sur des questions de bioéthique, animées par des professionnels hospitaliers et des universitaires de disciplines diverses (sciences humaines et sociales : philosophie, sociologie ; droit…) témoigneront du souci éthique de l’institution et répondront à l’exigence de «familiarisation» et d’ «appropriation».
– Enfin, les formations éthiques bénéficieront d’une meilleure coordination et d’une large promotion…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”