Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Refondation du CHRU de Nancy commence à porter ses fruits

Le CHRU de Nancy stabilise son déficit grâce à la mise en œuvre de son plan de refondation, avec notamment un travail amorcé sur l’optimisation des parcours des patients, le redimensionnement des unités de soins, la relance des investissements et le développement des coopérations territoriales pour soutenir les filières de prise en charge.

Le CHRU de Nancy stabilise son déficit grâce à la mise en œuvre de son plan de refondation, avec notamment un travail amorcé sur l’optimisation des parcours des patients, le redimensionnement  des unités de soins, la relance des investissements et le développement des coopérations territoriales pour soutenir les filières de prise en charge. 
A la clôture de l’exercice 2014, premier exercice du nouvel établissement issu de la fusion avec la maternité régionale intervenue au 1er janvier 2014, le CHRU de Nancy affiche un déficit stabilisé à 28,1 millions d’euros, conforme aux prévisions initiales.
Une forte progression de l’activité de soins
La mise en œuvre du plan de refondation s’est traduite par la réorganisation d’unités de soins, associée à une réduction capacitaire de 30 lits en 2014, une adéquation des moyens associés, la fermeture de deux blocs opératoires,  l’optimisation des recettes, une nouvelle politique d’achat et un fort développement de la prise en charge en ambulatoire.
Le CHRU Nancy se place ainsi en 1ère position des CHU en 2014 sur l’augmentation du volume de prise en charge ambulatoire (+10%). Le taux de chirurgie ambulatoire est de 27% en 2014. Le nombre de séjours de l’établissement a progressé en 2014 (+1,8%). Les passages aux urgences ont progressé de 2,7% avec près de 80 000 passages adultes et enfants.
Dans le cadre de la préparation à la certification des comptes du CHRU, les travaux d’amélioration et de mise en place des bonnes pratiques comptables ont été réalisés.
Des investissements priorisant les opérations du plan de refondation
En 2014, les dépenses d’investissement limitées à 11 millions d’euros, ont été priorisées sur les réorganisations du plan de refondation, permettant notamment l’extension de l’unité de neuro-vasculaire, la création d’une unité de monitoring, le transfert des activités d’ORL, le regroupement des pharmacies, ou encore le déploiement accéléré du dossier patient informatisé.
Les aides financières accordées par l’Agence Régionale de Santé vont permettre une diminution de la contrainte sur les investissements du CHRU au cours de l’année 2015.
Des engagements respectés
Le CHRU a donc respecté ses engagements vis-à-vis du Comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins (COPERMO) qui assure notamment le suivi du retour à l’équilibre de l’établissement et auquel sera prochainement présenté son projet de pôle de biologie (évalué à 30 millions d’euros), projet porté en commun avec l’Institut de Cancérologie de Lorraine.
La refondation engagée produira pleinement ses effets sur les exercices 2015 et 2016, au cours desquels est attendue une réduction progressive du déficit.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.