Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le futur complexe odontologique d’Auvergne

Urgences dentaires, douleurs oro-faciales, implants, consultations, orthopédie faciale... le futur centre de soins dentaires du CHU de Clermont-Ferrand fait sa première poussée. Présenté à la presse le mardi 20 novembre 2012, il réunira les secteurs de soins et l'unité de formation et de recherche sur le site Estaing. Son ouverture est prévue en 2014. Actuellement situé en centre-ville, à l’Hôtel-Dieu, le, le service placé sous la responsabilité du Doyen Thierry Orliaguet emploie près 300 professionnels dont 60 chirurgiens-dentistes

Urgences dentaires, douleurs oro-faciales, implants, consultations, orthopédie faciale… le futur centre de soins dentaires du CHU de Clermont-Ferrand fait sa première poussée. Présenté à la presse le mardi 20 novembre 2012, il réunira les secteurs de soins et l’unité de formation et de recherche sur le site Estaing. Son ouverture est prévue en 2014. Actuellement situé en centre-ville, à l’Hôtel-Dieu, le service placé sous la responsabilité du Doyen Thierry Orliaguet emploie près 300 professionnels dont 60 chirurgiens-dentistes et 180 étudiants d’odontologie. Chaque année 30 000 patients – adultes et enfants – sont traités pour des lésions carieuses et des muqueuses, des soins de gencives, prothèses fixes ou amovibles, avulsions dentaires. Avec la construction de 10 753 m2 dédiés au soins, à l’enseignement et à la recherche dentaires, Clermont-Ferrand sera le 12e CHU en région à disposer d’un Centre spécialisé dans l’enceinte même de l’un de ses établissements
Une unité de lieu
Le centre abritera les secteurs d’implantologie et de soins spécifiques aux personnes handicapées, phobiques ou atteintes de pathologies type Alzheimer ainsi qu’une consultation spécifique de la douleur réservée aux patients souffrant de douleurs dentaires chroniques inexpliquées (stomatodynies, algies faciales atypiques).  Construit, sur le même terrain que l’UFR d’Odontologie, le centre ainsi intégré, sera le terrain de stage idéal des 300 étudiants. Il bénéficiera également de la proximité du service de Chirurgie Maxillo-faciale, installé dans l’enceinte du CHU Estaing.
Capacité
74 fauteuils : Le déménagement du service prévoit le transfert des 49 fauteuils de chirurgie dentaire existants, ainsi que l’acquisition de 25 fauteuils supplémentaires,
Le centre sera doté d’un nouveau laboratoire de prothèse, de deux salles de chirurgie.
Ce futur CSD bénéficiera de locaux modernes et équipés.
Financement
Le coût total du projet (CSD et Faculté de Chirurgie dentaire) s’élève à 26,5 M€. La finalisation du projet hospitalo-universitaire sur le site Estaing s’inscrit dans le cadre du Projet d’établissement du CHU (pour le Centre de soins dentaires) et dans le cadre du Plan État-Région (pour la Faculté de Chirurgie dentaire). Le CHU participe à hauteur de 8,5 M€ (4,25 M€ du CHU et 4,25 M€ de l’ARS). L’UFR participe à hauteur de 18 M€ (13 M€ de l’État et 5 M€ de la Région).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.