Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’enfant et l’adolescent dans la société

Pour la première fois, Nantes accueille le congrès des sociétés médico-chirurgicales de pédiatrie du 4 au 7 juin 2008 à la Cité des Congrès de Nantes. La fin du XXe siècle a été marquée par un changement de vision de l'enfant par la société : le culte de l'enfant roi est ainsi né. Mais également de roi, l'enfant a pu devenir proie. Cette modification de la place de l'enfant dans la société a profondément transformé les soins qu'on lui apporte.

Pour la première fois, Nantes accueille le congrès des sociétés médico-chirurgicales de pédiatrie du 4 au 7 juin 2008 à la Cité des Congrès de Nantes. La fin du XXe siècle a été marquée par un changement de vision de l’enfant par la société : le culte de l’enfant roi est ainsi né. Mais également de roi, l’enfant a pu devenir proie. Cette modification de la place de l’enfant dans la société a profondément transformé les soins qu’on lui apporte.

Le congrès des sociétés médico-chirurgicales pédiatriques réunirz les sociétés françaises de pédiatrie (SFP), de chirurgie pédiatrique (SFCP) et d’orthopédie pédiatrique (SOFOP) avec pour fil conducteur « L’enfant et l’adolescent dans la société ». Pour réfléchir sur ce thème, d’autres groupes participeront à ce congrès : infirmières et puéricultrices, société française de dermatologie pédiatrique, société française d’odontologie pédiatrique.

Les soins de l’enfant sont maintenant abordés globalement. Ils ne doivent plus perturber le lien de l’enfant avec sa famille, avec la société, avec les éducateurs et les enseignants, avec ses activités ludiques et sportives. Ainsi, des concepts nouveaux, comme l’éducation thérapeutique, les soins culturels, les soins de supports sont apparus.

L’enfant est au centre des préoccupations de la société ; celle-ci se montre de plus en plus exigeante vis-à-vis des soignants qui prennent en charge ses enfants. Les soins pédiatriques sont de plus en plus complexes et performants, les modes d’explorations moins invasifs, les traitements nouveaux plus adaptés et plus efficaces. Tout cela est et doit rester accessible à tous les enfants au prix d’un effort social important. Le repérage des difficultés sociales est bien intégré à toutes les prises en charge. Aucun risque ne doit être pris pour l’enfant « roi ». Il sera largement question de l’évaluation de ce risque et des stratégies médicales qui en découlent.

Nantes associe les atouts de la Loire et de l’Océan tout proche. Après un passé difficile et douloureux, notre ville s’est rénovée de manière spectaculaire. La ville se rajeunit et se dynamise. C’est un message d’espoir. Son expansion démographique confirme son attrait et oblige les soignants de l’enfant à trouver des solutions au développement de la population pédiatrique.

Organisateur du congrès : Dr Georges Picherot, chef du service pédiatrie du CHU de Nantes

Programme consultable sur www.chu-nantes.fr (rubrique « actualités »)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.