Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les troubles musculo-squelettiques sous surveillance

Auteur /Etablissement :
A l'instigation de l'InVS, et en collaboration avec le CHU d'Angers (Docteur Yves Roquelaure), un réseau expérimental de surveillance des troubles musculo-squelettiques d'origine professionnelle (TMS) a été mis en place en Pays de la Loire. Ce réseau a été reconnu comme le modèle de surveillance des problèmes de santé au travail par le Directeur général de la santé.

A l’instigation de l’InVS, et en collaboration avec le CHU d’Angers (Docteur Yves Roquelaure), un réseau expérimental de surveillance des troubles musculo-squelettiques d’origine professionnelle (TMS) a été mis en place en Pays de la Loire. Ce réseau a été reconnu comme le modèle de surveillance des problèmes de santé au travail par le Directeur général de la santé.

Ce réseau apporte des données précises et inédites sur la fréquence des TMS diagnostiqués par les médecins du travail. Celle-ci est considérable puisque près de 13 % des salariés présentent au moins un TMS des membres supérieurs (poignets, coude ou épaule).

Pour la première fois en France, l’ampleur des variations de la prévalence des TMS en fonction du secteur d’activité et de la profession a été montrée. Les secteurs d’activité les plus touchés sont, d’une part, les secteurs industriels, et, d’autre part, l’administration. Les ouvriers non qualifiés de type industriel sont les plus fréquemment atteints de TMS.

Animé par le Docteur Yves Roquelaure, CHU Angers, ce réseau de surveillance épidémiologique en entreprises est opérationnel grâce à la mobilisation importante des médecins du travail des Pays de la Loire. Cette surveillance poursuivie pendant trois années consécutives permet d’affiner la précision des estimations et d’en suivre l’évolution. Une extension de ce réseau à d’autres régions françaises est en préparation.

Pour tout renseignement Docteur Yves Roquelaure – CHU Angers – Service de Médecine E – Pathologies professionnelles : 02 41 35 39 28

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.