Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Personnes sourdes : se soigner à l’égal des autres

Parce que la maladie des personnes sourdes ne doit pas être aggravée par un problème de communication, l'AP-HM a créé deux équipes mobiles composées de personnels signants (pratiquant la langue des signes française ou LSF). Ces équipes les accompagnent tout au long de leur parcours de soins et dans leurs démarches sociales avec à la clé moins de rupture dans les prises en charge, moins d'isolement aussi.
Parce que la maladie des personnes sourdes ne doit pas être aggravée par un problème de communication, l’AP-HM a créé deux équipes mobiles composées de personnels signants (pratiquant la langue des signes française ou LSF). Ces équipes les accompagnent tout au long de leur parcours de soins et dans leurs démarches sociales avec à la clé moins de rupture dans les prises en charge, moins d’isolement aussi.

Les consultations de médecine générale et de psychiatrie
, les entretiens psychologiques et sociaux se déroulent directement en langue des signes. Les consultations spécialisées s’effectuent en présence d’un interprète en Langue des Signes Française et / ou d’un intermédiateur sourd. Lors d’une hospitalisation, les soignants signants se déplacent au chevet du patient pour faciliter l’échange avec les soignants et assurer la coordination des soins.
Consultations générales ou spécialisées 
A l’Hôpital de la Conception, l’Unité d’Accueil et de Soins pour les patients Sourds – Langue des Signes (UASS-LS) propose un accueil spécifique pour des consultations de médecine générale ou des consultations spécialisées avec interprète langue des signes (LSF).
 L’équipe est dirigée par le Dr Amandine BARBAROUX, médecin généraliste bilingue assurant les consultations en langue des signes. Elle est composée d’une  interprète français / Langue des Signes Française, d’une assistante sociale et d’une secrétaire signantes,  d’une aide-soignante et intermédiatrice sourde et d’un intermédiateur sourd qui peuvent assister le patient lors de consultations spécialisées.
Consultations de psychiatrie
Au Pôle Psychiatrie Centre de la Conception, l’Unité Ambulatoire Surdité et Santé Mentale – Méditerranée (UASSM-M) propose des consultations de psychiatrie adultes, psychologie adultes et enfants, et d’accompagnement social, sur rendez-vous.
L’équipe est dirigée par le Dr Corine SCEMAMA-AMMAR, médecin psychiatre. Elle est composée d’un second médecin assistant psychiatre, d’une psychologue clinicienne bilingue, de deux assistantes sociales dont une médiatrice familiale et d’une secrétaire. L’équipe travaille avec le service d’ergothérapie du Pôle Psychiatrie Centre afin de proposer des activités thérapeutiques aux patients de l’unité.
Les équipes de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille travaillent en étroite collaboration et en partenariat avec l’Association Sourds Interprètes de Provence (ASIP). 

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille complète son dispositif d’accueil des personnes en situation de handicap auditif en organisant des formations au personnel : ateliers hebdomadaires de communication en langue des signes, formations de 3 jours (accueillir les personnes sourdes et malentendantes) ou de 2 ans (apprentissage de la langue des signes niveaux A1 et A2).
L’AP-HM témoigne ainsi de sa mobilisation pour faciliter le parcours de soins de toute personne souffrant d’un handicap.
http://fr.ap-hm.fr/actu/handicap-vers-un-parcours-de-soins-sans-rupture

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.