Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Réa : des vies sauvées en plaçant les patients sur le ventre

Auteur /Etablissement :
Les patients réanimés pour un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ont une meilleure espérance de vie s’ils sont allongés à plat-ventre durant au moins 16 heures. C’est ce que vient de démontrer « Proseva », une étude multicentrique randomisée contrôlée menée sur 466 patients dans 27 services de réanimation, du 1 janvier 2008 jusqu’au 25 juillet 2011. Publiés dans le New England Journal of Medecine du 6 juin 2013, ces résultats devraient à terme modifier les protocoles de réanimation.

Les patients réanimés pour un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ont une meilleure espérance de vie s’ils sont allongés à plat-ventre durant au moins 16 heures. C’est ce que vient de démontrer « Proseva »,  une étude multicentrique randomisée contrôlée menée sur 466 patients dans 27 services de réanimation, du 1 janvier 2008 jusqu’au 25 juillet 2011. Publiés dans le New England Journal of Medecine du 6 juin 2013, ces résultats devraient à terme modifier les protocoles de réanimation.

L’équipe de réanimation médicale de l’hôpital de la Croix Rousse qui a coordonné les travaux , souligne « Ces recommandations ne s’appliquent qu’à 10% des personnes hospitalisées en réanimation :  seuls les patients souffrant d’un SDRA sévère sont concernés. » Les chercheurs ont constaté que des séances quotidiennes d’au moins 16h sur le ventre améliorent l’oxygénation et préviennent les lésions pulmonaires induites par la ventilation mécanique. Des résultats positifs à moduler en fonction de l’expérience des équipes à placer le patient sur le ventre.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.