Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Thymomes : le CHU de Lyon labellisé par l’INCA

Cancers rares, les tumeurs du thymus ont une incidence estimée à 250 cas par an en France. Leur traitement repose sur la chirurgie, associée à la radiothérapie et la chimiothérapie en cas de tumeur avancée. Mais la survenue d’un thymome est souvent associée à des manifestations auto-immunes spécifiques, dont la prise en charge et l’évolution impactent le traitement oncologique. De plus, les récidives tumorales sont fréquentes et requièrent des soins spécialisés.

Cancers rares, les tumeurs du thymus ont une incidence estimée à 250 cas par an en France. Leur traitement repose sur la chirurgie, associée à la radiothérapie et la chimiothérapie en cas de tumeur avancée. Mais la survenue d’un thymome est souvent associée à des manifestations auto-immunes spécifiques, dont la prise en charge et l’évolution impactent le traitement oncologique. De plus, les récidives tumorales sont fréquentes et requièrent des soins spécialisés.
Les Hospices Civils de Lyon ont été labellisés par l’Institut National du Cancer (INCa) comme Centre Expert National du réseau RYTHMIC « Tumeurs Thymiques et Cancer », en association avec l’Institut Gustave Roussy (Villejuif). Le coordonnateur du centre lyonnais est le Dr Nicolas Girard (Service de Pneumologie de l’Hôpital Louis Pradel, Pr Jean-François Cordier). La prise en charge des tumeurs thymiques est multidisciplinaire, et implique également, aux Hospices Civils de Lyon, le service de chirurgie thoracique (Pr François Tronc), le service de radiothérapie, le centre de référence des syndromes neurologiques paranéoplasiques (Pr Jérôme Honnorat), les services d’imagerie radiologique et d’anatomie pathologique.
Le centre lyonnais a coordonné la mise en place d’un référentiel national de prise en charge des tumeurs thymiques, validé par le réseau. Au niveau de la région Rhône-Alpes-Auvergne, le service de Pneumologie de l’Hôpital Louis Pradel organise une réunion de concertation pluri-disciplinaire de recours bimensuelle, animée par les médecins pneumologues, oncologues, chirurgiens thoraciques, et anatomo-pathologistes du Groupement Hospitalier Est, et offrant aux praticiens prenant en charge des patients atteints de tumeur thymique la possibilité de discuter la stratégie thérapeutique de façon collégiale. Une relecture anatomopathologique systématique des échantillons tumoraux se met en place. En alternance avec ces réunions régionales, les dossiers les plus complexes sont discutés lors d’une réunion de concertation pluri-disciplinaire de recours nationale, par téléconférence, animée en alternance par le centre lyonnais et le centre de l’Institut Gustave Roussy. Des essais thérapeutiques évaluant de nouvelles stratégies de prise en charge de ces tumeurs, sont en cours de développement au sein de l’Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique

En savoir plus sur les centres de référence

La labellisation de centres de référence pour les cancers rares est une mesure importante du Plan Cancer 2009-2013. Garantie de qualité et d’expertise, ces centres apportent une réponse aux  difficultés actuelles rencontrées par les malades pour obtenir un diagnostic précis en cas de cancer rare, et lui prodiguer des soins adaptés à la spécificité et à la complexité de sa pathologie. En effet, l’insuffisance d’accès aux essais cliniques peuvent entraîner l’errance du patient, des retards ou des approximations (voire des erreurs) de diagnostic, et une prise en charge thérapeutique non optimale.
Le Centre Expert National coordonne le réseau de centres experts régionaux et interrégionaux sur l’ensemble du territoire national. Ce maillage permet d’assurer une filière de soins optimale à un patient, combinant à la fois l’expertise d’un centre hautement spécialisé et une prise en charge de proximité..

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.