Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

100 000 personnes attendues aux nouvelles urgences de la Timone2

A Marseille, un projet médical d'ampleur transforme l'institution en profondeur. Prochaine étape du vaste programme de modernisation, l’ouverture le 14 novembre du service d’urgences à la Timone 2 qui rassemble sur un seul site toutes les urgences : les urgences générales adultes de l’hôpital de la Conception et les urgences spécialisées en provenance de la Timone adultes. De nombreux transferts de services vont avoir lieu entre la Timone et la Conception de novembre 2014 à mars 2015.
A Marseille, un projet médical d’ampleur transforme l’institution en profondeur. Prochaine étape du vaste programme de modernisation, l’ouverture le 14 novembre du service d’urgences à la Timone 2 qui rassemble sur un seul site toutes les urgences : les urgences générales adultes de l’hôpital de la Conception et les urgences spécialisées en provenance de la Timone adultes. De nombreux transferts de services vont avoir lieu entre la Timone et la Conception de novembre 2014 à mars 2015. Ce regroupement d’activité qui va profondément transformer le centre-ville  fait suite à l’ouverture du pavillon de l’Etoile voici 5 ans et aux transferts de services des Hôpitaux sud vers l’hôpital Nord. L’enjeu : restructurer en profondeur l’offre de soins afin d’améliorer les parcours de soins et de mieux répondre aux attentes des patients.
Urgences de la Timone 2 : un des plus grands centres européens accueillera 100 000 personnes par an, près de 300 par jour
L’admission se fait par filière pour optimiser le parcours de soins : neuro-vasculaire, neurochirurgie, cardiologie, traumatologie – orthopédie, maladies infectieuses, gériatrie, médecine interne post urgences, gastro-entérologie, chirurgie digestive, chirurgie de la main. 
L’unité comprend 29 box, 4 lits de déchocage, 10 lits de réanimation d’urgence, 30 lits d’hospitalisation de courte durée et un centre d’accueil permanent pour les urgences psychiatriques  48/72
 A proximité des urgences, les patients bénéficieront de l’ensemble des plateaux techniques lourds et de la plupart des activités médicales et chirurgicales spécialisées : 40 blocs opératoires, les plus perfectionnés du monde, inspirés des hôpitaux scandinaves ainsi que la réanimation, imagerie, endoscopie, anatomo-pathologie, explorations cardiaques…  Au total, la Timone 2 représente un ensemble hospitalier de  52 000 m2 de locaux high tech lumineux, adaptés à une médecine ultra-performante, organisés autour des flux des patients, des personnels et visiteurs. Adossé au site principal de l’hôpital de la Timone, ce nouveau bâtiment, élégant bloc de verre et d’acier conçu par l’architecte Samir Farah , est grand ouvert sur la ville. Pensé à l’échelle humaine, il vient révolutionner la prise en charge sanitaire des Marseillais et Provençaux. 
La Conception : une prise en charge « sur mesure »
L’Hôpital de la Conception offrira aux patients des soins sur mesure à travers toute une gamme d’activités programmées et ambulatoires. Il deviendra également un centre de référence pour la prise en charge des maladies au long cours avec un accueil personnalisé. La Conception participera au projet de santé publique en interface avec la ville notamment avec les programmes d’éducation thérapeutique.
"Peu de CHU ont repensé leur activité aussi profondément que l’AP-HM. " rappelle la direction générale et la commission Médicale d’établissement qui veulent porter haut les valeurs de progrès, d’innovation, de solidarité, d’équité propres à l’AP-HM et réunies sous le label Marseille Santé 2020
La Timone et la Conception : les transferts chiffres
600 personnes de toutes catégories sont impliquées par les déménagements.
D’ici au printemps 2015 plus de 350 lits seront concernés
125 lits arrivent à la Conception
232 lits dont 12 de réanimation arrivent à la Timone

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.