Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2e journée de l’alimentation à l’hôpital : le repas, un acte de soin à part entière

Auteur /Etablissement :
Jeudi 9 juin 2011, les professionnels de l’alimentation et de la nutrition à l’hôpital porteront sur leur blouse, un badge de reconnaissance pour signifier l’action au quotidien du CLAN (Comité de Liaison Alimentation Nutrition) du CHU de Nice.

Jeudi 9 juin 2011, les professionnels de l’alimentation et de la nutrition à l’hôpital porteront sur leur blouse, un badge de reconnaissance pour signifier l’action au quotidien du CLAN (Comité de Liaison Alimentation Nutrition) du CHU de Nice.
Satisfaire les patients et les personnels en améliorant sans cesse les prestations, en respectant les règles de la sécurité alimentaire selon des méthodes référencées, en développant la qualité et la diversité dans le respect des goûts et des apports nutritionnels conseillés tout en maîtrisant les budgets, tel est le programme du CLAN.
Une perte de poids apparaît souvent au cours d’une maladie ou avec l’avancée dans l’âge. On pense souvent qu’il n’y a rien à faire, que c’est normal… une fatalité en quelque sorte. Pourtant, dans de nombreuses situations, l’amaigrissement peut-être évité voire corrigé, en surveillant le poids régulièrement et en agissant dès les premiers signes de perte d’appétit.

Préserver la qualité de vie et éviter les complications

Le maintien d’un bon état nutritionnel aide à mieux réagir aux traitements, à préserver la qualité de vie (autonomie, moral…) et à éviter des complications (infections, retard de cicatrisations, escarres…). Un message à faire passer aux personnes et à leur entourage qui doivent veiller à varier leurs repas et prévoir des quantités suffisantes.
L’alimentation est un soin à part entière
Il existe des moyens simples pour lutter contre la dénutrition : faire plusieurs repas (même petits) au cours de la journée, enrichir les préparations par du lait en poudre, des matières grasses, du gruyère râpé. Il est aussi possible de compléter l’apport calorique par des boissons, des crèmes…
Tout ce qui est consommé doit être nourrissant (bonne densité nutritionnelle). Ecouter la personne est primordial, pour connaître ses envies et ses goûts, adapter la texture des aliments aux capacités du moment, l’encourager et la soutenir.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.