Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Appel à posters du CHU d’Angers pour la 2nde édition des JFRS

Fort du succès remporté par les 1ères journées francophones de la recherche en soins (JFRS) qui avaient réuni plus de 400 professionnels de santé, chercheurs, étudiants de tous horizons*, le CHU d'Angers prépare la seconde édition qui se tiendra dans un an, les 9 et 10 avril 2015, sur le thème : les recherches industrielle et académique comme lien entre sciences et pratiques cliniques. En complément du programme scientifique, Angers exposera un panorama des recherches conduites par les soignants et paramédicaux et lance un appel à posters.

Fort du succès remporté par les 1ères journées francophones de la recherche en soins (JFRS) qui avaient réuni plus de 400 professionnels de santé, chercheurs, étudiants de tous horizons*, le CHU d’Angers prépare la seconde édition qui se tiendra dans un an, les 9 et 10 avril 2015, sur le thème : les recherches industrielle et académique comme lien entre sciences et pratiques cliniques. En complément du programme scientifique, Angers exposera un panorama des recherches conduites par les soignants et paramédicaux et lance un appel à posters.
Tous les professionnels de santé impliqués dans des projets de recherche paramédicale, sont invités à enrichir cette manifestation par leur expertise.

Au coeur de ces 2èmes JFRS, les recherches industrielle et académique comme lien entre sciences et pratiques cliniques. Une manière d’insister sur  la recherche en soins désormais reconnue pour sa valeur et ssa pertinence comme un champ disciplinaire incontournable pour la prise en charge du patient de demain.
Un appel à poster pour valoriser les travaux de recherche en soins
Afin d’offrir aux congressistes une exposition de posters de qualité, le comité scientifique présidé par Chantal Eymard, enseignant chercheur et pionnière de la recherche paramédicale dans le monde francophone, appelle ceux qui le souhaitent à proposer un poster en lien avec la pratique clinique, la pédagogie, le management-stratégie ou la méthodologie de la recherche. En 2013, l’espace dédié à cette exposition avait ainsi permis à 50 projets d’être mis en valeur.
Les résumés des posters doivent être envoyés avant le 15 septembre 2014*. Le comité scientifique procèdera alors à une sélection des posters. Trois d’entre eux se verront remettre un prix : le Prix scientifique du jury, le Prix de l’innovation et le Prix du jeune chercheur (- de 40 ans). Toutes les modalités sur le blog http://jfrs-blog-chu-angers.blogspot.fr

Carrefour de la recherche paramédicale, les journées francophones de la recherche en soins (JFRS) portent haut les couleurs d’Angers, leader dans cette discipline d’avenir.
.
*Belgique, Cameroun, Canada, France, Liban, Luxembourg, Suisse, Tunisie…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.