Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer : 1ère grossesse en Rhône Alpes après autogreffe ovarienne

En 2000, Julie, 17 ans, était soignée pour une leucémie aigüe. Les traitements sont puissants et pour préserver sa fertilité les médecins prélèvent et congèlent son cortex ovarien. En 2012, Julie, 29 ans rêve d'être maman. Les médecins lui greffent son tissu ovarien. En 4 mois, son cycle reprend naturellement. Début 2014, Julie est enceinte. L’accouchement est prévu en août.

En 2000, Julie, 17 ans, était soignée pour une leucémie aigüe. Les traitements sont puissants et pour préserver sa fertilité les médecins prélèvent et congèlent son cortex ovarien. En 2012, Julie, 29 ans rêve d’être maman. Les médecins lui greffent son tissu ovarien. En 4 mois, son cycle reprend naturellement. Début 2014, Julie est enceinte. L’accouchement est prévu en août. Une belle histoire co-signée par une jeune femme de 31 ans et les équipes de médecine de la reproduction de l’Hôpital Femme Mère Enfant des Hospices Civils de Lyon.
L’équipe de la médecine de la reproduction de l’Hôpital Femme Mère Enfant, travaille depuis les années 1998, sur ces techniques de conservation de cortex ovarien et de greffe chez l’animal. Sur le plan international, elle a été la première à obtenir, chez la brebis, des naissances en 2002 grâce ces techniques de greffe ovarienne. Très vite, elle a  appliqué son expérience chez l’humain  et proposé des conservations ovariennes chez les patientes ayant des traitements stérilisants.

La première naissance mondiale chez la femme obtenue après greffe a eu lieu en 2005. Elle a été réalisée par le Professeur Pr Jacques Donnez, Chef du Service de gynécologie, andrologie et fécondation in vitro des Cliniques universitaires Saint-Luc (Belgique).
En France, c’est la 7ème grossesse obtenue et 4 enfants sont nés : soit à la suite d’une grossesse spontanée, soit après fécondation in vitro. Dans le monde, environ une quarantaine d’enfants sont nés de cette technique de préservation de la fertilité.

Au CHU de Lyon, 12 greffes ont été réalisées entre 2002 jusqu’à 2014 et il s’agit de la première grossesse. Six greffes ont été faites depuis juillet 2012, permettant d’espérer encore d’autres grossesses.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.