Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cardio : nouveau dispositif 3D dans le traitement de malformations chez l’enfant

Deux enfants de cinq ans atteints de malformations cardiaques ont bénéficié du système de dernière génération d’images échocardiographiques 3D et de fluoroscopie "Echonavigator". Cette 1ère en Europe s'est déroulée au CHU de Toulouse, le 6 novembre 2015. Les jeunes patients ont été réveillés juste après le geste, sans avoir à séjourner en réanimation. Ils sont retournés chez eux après 36 heures et leur état de santé est très satisfaisant, près d'un mois après l'intervention. Véritable révolution technologique

Deux enfants de cinq ans atteints de malformations cardiaques ont bénéficié du système de dernière génération d’images échocardiographiques 3D et de fluoroscopie "Echonavigator". Cette 1ère en Europe s’est déroulée au CHU de Toulouse, le 6 novembre 2015. Les jeunes patients ont été réveillés juste après le geste, sans avoir à séjourner en réanimation. Ils sont retournés chez eux  après 36 heures et leur état de santé est très satisfaisant, près d’un mois après l’intervention. Véritable révolution technologique de fusion d’images, le nouveau dispositif installé dans la salle de cathétérisme de l’hôpital des Enfants du CHU de Toulouse, permet de visualiser en 3D et en dimension réelle le cœur et de traiter certaines malformations cardiaques chez l’enfant sans recourir à la chirurgie à cœur ouvert.
Echonavigator :  une innovation aux bénéfices multiples
Une fermeture de communication interventriculaire qui ne laisse aucune cicatrice sur le thorax, une durée d’intervention réduite, un temps d’anesthésie plus court, moins de rayonnement, une récupération plus rapide et un séjour d’hospitalisation abrégé, tels sont les nombreux avantages de la nouvelle technique encore à l’essai. En effet, les deux opérations ont été conduites dans le cadre du projet de recherche clinique, piloté par le Pr. Philippe Acar, cardiologue et pédiatre, et élaboré avec le Dr Sébastien Hascoet, cardiologue interventionnel, et le Dr Khaled Hadeed, cardiologue échographiste 3D. L’enjeu de l’étude est de vérifier la faisabilité technique d’Echonavigator, en permettant à 40 jeunes patients atteints de malformations cardiaques d’être traités sans recourir à la chirurgie à cœur ouvert. Déjà un troisième enfant âgé de 9 ans a pu être opéré le 27 novembre 2015 à l’hôpital des Enfants par et grâce à ce nouveau dispositif d’image 3D.
Cathétérisme cardiaque : traiter sans cicatrice
Auparavant, la majorité des anomalies cardiaques congénitales ne pouvaient être traitées que par chirurgie cardiaque conventionnelle. Aujourd’hui le cathétérisme cardiaque qui consiste à introduire par les vaisseaux (veine ou artère) un cathéter (« tuyau ») permettant d’accéder aux cavités cardiaques permet à la fois d’effectuer des analyses diagnostiques et une intervention thérapeutique.
Un cathétérisme s’effectue dans un bloc opératoire stérile. Les cathéters sont manipulés par le médecin et guidés par les rayons X. Réalisé sans arrêter ni ouvrir le cœur contrairement à la chirurgie, le cathétérisme ne nécessite pas de circulation extracorporelle. La récupération est plus rapide avec une hospitalisation courte. Le risque de complications (infection, hémorragie,…) est plus faible et il n’y a donc pas de cicatrice cutanée.
Avec le nouveau dispositif d’imagerie 3D, Echonavigator, le praticien visualise en direct le cœur en dimension réelle et le trajet des sondes. Il optimise la réparation endovasculaire ou chirurgicale. « La fusion entre rayons X et ultrasons est une véritable révolution technologique. Voir le cœur en trois dimensions permet de décrire précisément la malformation cardiaque de l’enfant. » explique le Pr. Acar. Les praticiens apprécient les conditions optimales de confort, de sécurité et de guidage du geste.
Chaque année, le CHU de Toulouse traite près de deux cents enfants en chirurgie et cent cinquante autres par voie percutanée. Les jeunes patients sont issus de Midi-Pyrénées pour les 75% d’entre eux, mais aussi de plus en plus des régions voisines, le Limousin et Languedoc-Roussillon.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.