Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Centre chorégraphique national de Nantes : premiers pas au CHU

Des patients de psychiatrie transportés dans l’univers de la danse. Une première rencontre inoubliable entre les danseurs du centre chorégraphique national (CCN) de Nantes et un groupe de patients de psychiatrie 5 a eu lieu dans la grande salle du Réfectoire du bâtiment Providence à l’hôpital Saint-Jacques.

Une première rencontre inoubliable entre les danseurs du centre chorégraphique national (CCN) de Nantes et un groupe de patients de psychiatrie 5 a eu lieu dans la grande salle du Réfectoire du bâtiment Providence à l’hôpital Saint-Jacques.
Une quarantaine de patients, accompagnés de soignants, ont pu assister à une représentation donnée par les danseurs du centre chorégraphique national de Nantes. Trois duos leurs ont été proposés, morceaux choisis par la compagnie et extraits de leurs différentes créations. Trois univers très différents mais où les corps-à-corps sont toujours magnifiques, très intenses et chargés de beaucoup d’émotion.
Une heure de spectacle suivie d’un long débat, extrêmement riche, entre les danseurs et les patients sur l’acte de création, la danse contemporaine, la mise en espace, la concentration, les musiques… Des questions pertinentes qui augurent d’une collaboration future entre le centre chorégraphique national de Nantes et les patients de psychiatrie. Rachel Bocher, chef de service de psychiatrie 5, réfléchit avec Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, directeurs du CCN, à la mise en place d’ateliers de pratique chorégraphique pour les patients et les soignants dès la rentrée prochaine.
Contact : Nathalie Lefebvre – 02.40.08 72.27
Plus d’information sur les activités culturelles du CHU de Nantes en cliquant ici.
Trois duos d’exception avec Elisabetta Gareri, Julien Grosvalet, Vincent Blanc et Benjamin Lamarche : Les Rameurs (extrait de Folie – création 1989), Furtifs (création 2009), Le Piédestal des Vierges (extrait – création 1988).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.