Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Greffe cardiaque : Dijon célèbre 30 ans d’une activité phare

Voici 30 ans, le 25 novembre 1987, une équipe du CHU Dijon Bourgogne réalisait avec succès la 1ère greffe cardiaque de Dijon dans le service qui, 15 ans plus tôt, avait effectué la 1ère opération à cœur ouvert de la région. Le 5 décembre 2017, le CHU Dijon Bourgogne célèbre le trentenaire de cette avancée thérapeutique avec la jeune génération.
Voici 30 ans, le 25 novembre 1987, une équipe du CHU Dijon Bourgogne réalisait avec succès la 1ère greffe cardiaque de Dijon dans le service qui, 15 ans plus tôt, avait effectué la 1ère opération à cœur ouvert de la région. Le 5 décembre 2017, le CHU Dijon Bourgogne célèbre le trentenaire de cette avancée thérapeutique avec la jeune génération. 
La 1ère greffe du cœur réalisée à Dijon eut lieu à la Sainte Catherine, le jour où « tout arbre prend racine ». Aussi terrien que le chirurgien, le patient avait évoqué ce dicton qui devient un sujet de plaisanterie entre eux. Cet exploit marquait l’aboutissement d’un travail d’équipe exceptionnel mené par les professionnels du CHU Dijon Bourgogne. Chirurgiens, anesthésistes, réanimateurs, infirmiers…tous ont participé à cet événement historique dans une atmosphère d’excitation faite d’angoisse et de satisfaction, caractéristique « celle des grandes urgences chirurgicales » comme le décrivait le journal interne de l’époque. 
Pour préparer cette opération, des visites régulières avaient été organisées à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, pionnier en la matière. Cette intervention délicate suscita l’engouement de la presse et fût suivie avec intérêt par les habitants de la région. 
Le prélèvement du cœur greffé eut lieu à l’Hôpital Général, simplifiant le transport et la coordination des équipes. Après la mise en route de la circulation extra-corporelle, les personnes présentes ont été saisies par la vision du péricarde vide à l’issue de la cardiectomie. Près de 2h après le premier clampage, le cœur était reperfusé avant de se remettre à battre spontanément, au grand soulagement de tous. Les professionnels de l’établissement ont ensuite passé plusieurs nuits à veiller au chevet du patient, à faire le point quotidiennement et à effectuer des biopsies du cœur à intervalles réguliers, constatant, à chaque fois, la réussite de l’opération. L’enthousiasme général n’était pas uniquement inspiré par la réussite mais aussi par le sentiment qu’une grande aventure humaine et scientifique débutait. Et en effet, cette intervention inoubliable allait marquer un tournant décisif dans la vie du Centre hospitalier Universitaire et dans l’essor de son activité de chirurgie cardiaque. 

En 2016, après de nombreuses transplantations, le CHU Dijon Bourgogne réalisait la 1ère implantation d’un cœur artificiel total. Le déploiement de cette activité nouvelle et les résultats obtenus par l’établissement place l’unité au 8ème rang pour la chirurgie cardiaque dans le Palmarès 2017 du Magazine Le Point et au 5ème pour le traitement de l’infarctus du myocarde. Ce classement est une reconnaissance de l’expertise des équipes et de leur rayonnement qui s’étend bien au-delà des frontières régionales.
Un temps fort : la journée du 5 décembre 2017 
Tout au long de la journée, des stands d’information et de sensibilisation seront tenus par des professionnels de santé et des associations de patients. Le public pourra ainsi découvrir ce qu’est une greffe cardiaque, interroger les chirurgiens sur les différentes étapes d’une transplantation, en apprendre davantage sur l’insuffisance cardiaque, les traitements médicaux ou l’assistance cardiaque mécanique et échanger avec des patients de l’Association des greffés du cœur de Bourgogne-Franche-Comté. Une exposition artistique présentera également des œuvres illustrant la thématique du don, de la vie et du cœur et l’attachement des élèves de l’Ecole Saint Dominique au CHU.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.