Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Innovation dans le traitement des fractures du bassin

Auteur /Etablissement :
Le traitement des fractures du bassin par vissage percutané est certainement le résultat d'une précieuse collaboration entre radiologues et chirurgiens des services de radiologie et de traumatologie du CHU de Nice.

Cette technique raccourcit l’hospitalisation et la période de convalescence. Le retour à la vie active est fortement accéléré, la rééducation est moins longue. Elle est en outre plus précise ce qui permet une consolidation plus anatomique associant confort et économies importantes.

Les suites opératoires sont simples

En l’absence de lésion sévère des membres inférieurs ou de la colonne vertébrale, le blessé peut s’asseoir dès le surlendemain de l’opération et se tenir debout avec aide, au bout de 4 à 5 jours. Le séjour en chirurgie peut donc durer environ une semaine.
Outre, l’aspect humain, les conséquences économiques sont considérables puisque ce séjour est diminué de 25 à 30 jours.
Les traitements classiques sont :
– le traitement chirurgical complexe, risqué, réservé de ce fait aux fractures à grand déplacement et aux troubles neurologiques.
– Le traitement orthopédique impose un alitement strict, durant 4 à 6 semaines, particulièrement inconfortable mais aussi à l’origine de complications cutanées (escarres), rénales, pulmonaires et vasculaires parfois graves.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.