Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La consultation de coups et blessures et de victimologie

Chaque année près de 3 500 victimes de violences volontaires - dont 5 % environ de victimes d'agression sexuelle - sont examinées en consultation de coups et blessures et de victimologie au service de Médecine Légale de l'Hôpital de Rangueil.

Chaque année près de 3 500 victimes de violences volontaires – dont 5 % environ de victimes d’agression sexuelle – sont examinées en consultation de coups et blessures et de victimologie au service de Médecine Légale de l’Hôpital de Rangueil.

La prise en charge et le suivi des victimes de violences sexuelles sur le plan somatique (grossesse, sérologies) sont assurés soit par le médecin légiste qui a réalisé l’examen, soit en collaboration avec les services d’urgence ou de maladies infectieuses, ou parfois avec le médecin traitant.

La Consultation de constatations de coups et blessures regroupe une vingtaine de personnes, médecins et infirmières, placées sous la responsabilité du Pr Daniel Rougé, chef de service. Cette équipe pluridisciplinaire est renforcée par la présence d’une psychologue et d’une Conseillère Juridique représentant le service d’aide aux victimes et d’information (SAVIM).

L’activité médico-légale est organisée durant la journée, sans rendez-vous et à toute heure, en cas de besoin. Par ailleurs, cette consultation accueille également sur réquisition les mineurs victimes de sévices ou de violences sexuelles.

Pour répondre à l’accroissement des demandes, la Consultation de coups et blessures et de victimologie a fait l’objet d’aménagements importants (coût des travaux 68 600 euros). Cette consultation est dotée d’un équipement spécifique (table de gynécologie, coloscope, moyens de détection biologique rapide) qui permet notamment l’accueil et l’examen des victimes de violences sexuelles.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.