Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’AP-HP prend le pouls de son personnel

« En exprimant vos attentes et en donnant votre opinion, vous contribuerez directement à l’amélioration des organisations et de la qualité de vie au travail à l’AP-HP. » C’est en ces termes que Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP invite les 85 000 professionnels de l’institution à renseigner les 80 questions de l'enquête interne - la 1ère de cette ampleur-lancée sur la toile et par courrier, du 21 mai au 14 juin 2013.

« En exprimant vos attentes et en donnant votre opinion, vous contribuerez directement à l’amélioration des organisations et de la qualité de vie au travail à l’AP-HP. » C’est en ces termes que Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP invite les 85 000 professionnels de l’institution à renseigner les 80 questions de l’enquête interne – la 1ère de cette ampleur-lancée sur la toile et par courrier, du 21 mai au 14 juin 2013.
L’étude aborde aussi bien le quotidien de l’équipe, les modalités et la qualité de l’exercice professionnel auprès des patients que le management,  l’accueil et l’intégration des personnels, la politique sociale, la formation et l’évolution professionnelle, ou encore l’image et l’attractivité des services… Les résultats seront rendus  publics à l’automne 2013. Ils enrichiront la réflexion collective sur la qualité de vie au travail et contribueront à l’élaboration de plans d’actions au plus près du terrain.

Pour Christian Poimboeuf, directeur des ressources humaines de l’AP-HP, « le baromètre interne AP-HP 2013 est la 1ère étape d’une démarche qui s’inscrit dans le temps. Des enquêtes périodiques permettront d’en mesurer les effets».
Un institut de sondage accompagne l’AP-HP dans la mise en place du baromètre interne auquel le personnel pourra répondre en ligne ou sur une version papier avec l’assistance technique d’une hot-line.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.