Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le CLAP : le centre des troubles du langage et des apprentissages

Auteur /Etablissement :
Identifier les troubles du langage (oral ou écrit), de l'attention, des apprentissages : c'est la mission du CLAP (Centre référent en Lorraine pour les troubles du Langage et des Apprentissages) créé en 2004. Sont concernés des enfants déjà pris en charge mais dont la rééducation n'aboutit pas, des enfants en difficulté scolaire et souffrant de troubles spécifiques des apprentissages « c'est-à-dire qui ne s'expliquent pas par une maladie connue », explique le Dr Nelly Le Duigou, pédopsychiatre. Ce lieu de consultation multidisciplinaire est rattaché au service de pédiatrie du Pr Pierre Monin à l'hôpital d'enfants de Brabois.

Identifier les troubles du langage (oral ou écrit), de l’attention, des apprentissages : c’est la mission du CLAP (Centre référent en Lorraine pour les troubles du Langage et des Apprentissages) créé en 2004. Sont concernés des enfants déjà pris en charge mais dont la rééducation n’aboutit pas, des enfants en difficulté scolaire et souffrant de troubles spécifiques des apprentissages « c’est-à-dire qui ne s’expliquent pas par une maladie connue », explique le Dr Nelly Le Duigou, pédopsychiatre. Ce lieu de consultation multidisciplinaire est rattaché au service de pédiatrie du Pr Pierre Monin à l’hôpital d’enfants de Brabois.

L’équipe du CLAP est composée de neuropédiatres, pédopsychiatre, neuropsychologues, orthophonistes et ergothérapeute qui réalisent les évaluations pluridisciplinaires sous forme de bilan. « Les bilans spécialisés sont très approfondis et ne sont pas des bilans de première intention » précise le Dr Catherine Barondiot, neuropédiatre.

Des bilans spécifiques dans chaque discipline sont proposés aux enfants
– ergothérapique : motricité, gestuelle, productions graphiques (dessin, écriture, copie de figures) et coordination
– neuropsychologique : mémoire à court et à long terme et attention, fonctions exécutives, fonctions instrumentales, et efficience intellectuelle
– orthophonique : évaluation du langage oral, du langage écrit, et du raisonnement logico-mathématique
– pédopsychiatrique : troubles du développement psychoaffectif ou psychologique comme l’anxiété ou les états dépressifs
– neurologie pédiatrique : avec un entretien, un examen clinique et des tests de dépistage.

Chaque année 160 nouveaux patients de 5 à 17 ans sont accueilis auxquels s’ajoute une centaine d’enfants et d’adolescents venus pour une réévaluation ou un suivi de parcours thérapeutique ou éducatif. Des prises en charges et des adaptations scolaires peuvent être préconisées parmi lesquelles « l’allègement des productions écrites, des conseils pour le graphisme, voire l’utilisation en classe d’un ordinateur, de logiciels ou de matériel spécialisé comme un plan incliné » indique Dominique Aubry, ergothérapeute. Une fois posé l’avis diagnostique du CLAP, les orientations éventuelles peuvent être envisagées. Dans tous les cas, elles se décident avec l’accord des parents et après concertation de tous les professionnels qui s’occupent de l’enfant et de l’Education nationale.

En Lorraine désormais tout professionnel de santé (médecins, infirmier(e)s spécialisé(e)s, psychologues cliniciens ou neuropsychologues, orthophonistes, psychomotriciens, ergothérapeutes, orthoptistes) et tout enseignant (général ou spécialisé, psychologues scolaires), confronté aux troubles des apprentissages chez l’enfant et l’adolescent est susceptible d’intégrer un réseau spécialisé sur les troubles du langage et des apprentissages. Ce réseau, qui tisse une base de réflexion pour la conduite à tenir sur la prise en charge des enfants présentant ces symptômes, se réunit deux fois par an et des groupes ponctuels travaillent sur un thème théorique ou sur des cas cliniques.

La création officielle de ces centres référents remonte à 2001, suite au rapport Ringard qui avait mis en évidence l’inadéquation entre le grand nombre d’enfants souffrant de troubles du langage en France et le manque de coordination des soins. L’analyse statistique de ces populations permet de réévaluer périodiquement les enjeux du centre référent et d’analyser le parcours des patients en fonction des troubles présentés. La comparaison des données se fait entre centres référents ou avec des échantillons représentatifs d’une clinique spécifique. Dans le cadre des journées nationales de la Société française de Neurologie pédiatrique, les centres référents se retrouvent pour une journée de formation et d’échanges autour de la Fédération française des Centres Référents pour les troubles du langage et des apprentissages.

En savoir + : clap.chu-nancy.fr

Numéro réservé à la constitution des nouveaux dossiers au CLAP : 03 83 15 79 12

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.