Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Dossier Hospitalier Patient tient ses promesses

Participant à la modernisation d'ensemble engagée à l'AP-HP le Dossier Hospitalier Patient (DHP) est un des plus ambitieux projets de restructuration du système d'information. Son ambition : optimiser la prise en charge du patient et faciliter la décision thérapeutique par un accès simplifié des professionnels au dossier médical dans le cadre d'un dispositif garantissant la confidentialité et la sécurité des données. Les premières applications sont à la hauteur des attentes.

Participant à la modernisation d’ensemble engagée à l’AP-HP le Dossier Hospitalier Patient (DHP) est un des plus ambitieux projets de restructuration du système d’information. Son ambition : optimiser la prise en charge du patient et faciliter la décision thérapeutique par un accès simplifié des professionnels au dossier médical dans le cadre d’un dispositif garantissant la confidentialité et la sécurité des données. Les premières applications sont à la hauteur des attentes.

Améliorations tangibles de l’organisation
D’ores et déjà des progrès tangibles sont enregistrés :
– La fiabilisation de l’identité a permis une diminution de plus de la moitié du nombre de doublons,
– Un dossier minimum commun hôpital intégrant les résultats d’examens biologiques ou radiologiques ainsi que l’image est déjà déployé sur plus de deux tiers de ses hôpitaux et sera généralisé à l’ensemble de l’AP-HP fin 2008. Il permettra à l’AP-HP de participer à l’expérimentation régionale d’échange d’information par messagerie sécurisée ou de mener une expérimentation de dossier partagé avec la ville et le patient.
– La prescription informatisée est déjà déployée dans la moitié des services cliniques des hôpitaux de court séjour et totalement dans les hôpitaux de soins de suite et de réadaptation.
– La gestion des plannings opératoires est opérationnelle dans 11 hôpitaux et sera déployée dans les autres sites d’ici septembre 2009.
– L’outil de gestion des réunions de concertation pluridisciplinaire en cancérologie (RCP), première étape du dossier de cancérologie commun régional, a été déployé en 2007 dans l’ensemble des 21 hôpitaux concernés et couvre aujourd’hui plus de 60% des RCP de l’AP-HP.
– Le nouveau système de gestion de laboratoire, basé sur le modèle de dossier unique, partagé et inter opérable, est en cours d’installation et concerne 15 hôpitaux. Fin 2010, l’ensemble des hôpitaux en seront équipés.

Une généralisation en 4 temps
Au cours du dernier trimestre 2009, un serveur d’identité unique commun à l’ensemble des hôpitaux sera mis en place.
La deuxième étape, d’une durée de 18 mois, sera consacrée à l’adaptation du logiciel fourni par l’éditeur aux besoins de l’AP-HP ainsi qu’au processus d’industrialisation qu’appelle un déploiement d’une telle ampleur.
A partir d’avril 2010, le dossier sera déployé sur un hôpital pilote et deux hôpitaux évalueront la pertinence du processus de déploiement.
A partir du dernier trimestre 2010, débutera la généralisation qui s’étalera sur trois ans. Ce déploiement sera réalisé par groupe hospitalier dans le cadre d’une assistance renforcée des unités de soins associant, au sein d’une équipe mixte, expert métier et expert projet dédié.

Les avantages du Dossier Hospitalier Patient sont nombreux Améliorer la prescription des examens et des médicaments ainsi que la gestion des rendez-vous et des ressources soignantes, éviter également la perte de temps et la redondance d’examens, partager une information fiable et sécurisée avec les professionnels de ville et fluidifier le parcours du patient.

Le principe
la constitution d’un Dossier Hospitalier Patient unique AP-HP, permanent et partagé quel que soit le point d’entrée du malade et sa circulation ultérieure dans les hôpitaux de l’AP-HP. Fondé sur des nomenclatures internationales standardisées, ce dossier Patient répondra aux règles d’interopérabilité nécessaires à l’échange d’informations dans le cadre d’un dossier médical partagé. Le dossier sera aussi communiquant avec les professionnels de santé de ville et le patient, dans un cadre répondant aux impératifs de sécurité, de confidentialité et d’éthique exigibles.

Le Dossier Hospitalier Patient en chiffres
72 000 utilisateurs répartis sur 43 sites,
Un déploiement progressif entre 2009 et 2011
Un marché d’un montant de 95 M€.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”