Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le futur Centre Hospitalier Régional d’Orléans

Le futur Centre Hospitalier Régional d'Orléans sera construit à la Source. «Nous allons avoir un hôpital neuf au meilleur niveau de la qualité des soins. Sa réalisation est l'occasion de construire un projet global de santé pour l'agglomération orléanaise et sa région et d'y associer les acteurs de santé, les élus et les usagers !» se réjouit son Directeur général, Jean-Pierre GUSCHING.

Le futur Centre Hospitalier Régional d’Orléans sera construit à la Source. «Nous allons avoir un hôpital neuf au meilleur niveau de la qualité des soins. Sa réalisation est l’occasion de construire un projet global de santé pour l’agglomération orléanaise et sa région et d’y associer les acteurs de santé, les élus et les usagers !» se réjouit son Directeur général, Jean-Pierre GUSCHING.

Intégré au « Grand projet de ville» mené à la Source, le futur hôpital sera aussi bien desservi par les transports en commun (gare du tramway) que par les grands axes routiers (Autoroute Nord-Sud, Est-Ouest par la N20).
Le CHR étant propriétaire du terrain, les travaux pourront démarrer plus rapidement afin de s’intégrer dans le plan hôpital 2007.

Parallèlement au projet du nouvel hôpital, un travail est mené sur la réorganisation des services en 9 pôles :
– Pôle imagerie
– Pôle laboratoire
– Pôle pharmacie et stérilisation centrale
– Pôle femme et enfant
– Pôle chirurgie
– Pôle médecine interventionnelle à plateaux techniques
– Pôle médecine à consultations externes fortes
– Pôle métiers de l’urgence
– Pôle établissement pour personnes âgées

Calendrier du nouvel hôpital
Fin 2004 : choix du programmiste,
Début 2006 : choix des trois cabinets d’architectes dans le cadre d’une procédure de marché de définition
Fin 2006 : Choix de l’architecte du nouvel établissement
2007 : début des travaux
2012 : mise en service du nouvel hôpital

Coût du projet
376 millions d’euros

Surface
130 000 m2

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.