Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le salon des familles : Marseille soigne l’accueil des proches du malade

"Un espace apaisant et convivial où se retrouver avec les siens, à l'hôpital tout en étant déconnecté de l'univers hospitalier". Ainsi se présente le nouveau salon des familles ouvert aux accompagnants des patients hospitalisés dans les services de chirurgie thoracique et d’urologie de l’hôpital Nord (AP-HM). Cette initiative est une des 50 mesures d’améliorations des conditions d’accueil et de confort des patients et visiteurs actées par l'AP-HM.
"Un espace apaisant et convivial où se retrouver avec les siens, à l’hôpital tout en étant déconnecté de l’univers hospitalier". Ainsi se présente le nouveau salon des familles ouvert aux accompagnants des patients hospitalisés dans les services de chirurgie thoracique et d’urologie de l’hôpital Nord (AP-HM). Cette initiative est une des 50 mesures d’améliorations des conditions d’accueil et de confort des patients et visiteurs actées par l’AP-HM.
"Le salon des familles est un espace ou le patient et son entourage pourront se poser, se reposer, partager, s’isoler, se restaurer, lire, s’évader de l’hôpital tout en étant présent" expliquent le Pr Pascal Thomas, responsable du service de chirurgie thoracique et le Pr Dominique Rossi, à la tête service de chirurgie urologique.
Ce salon a été conçu en collaboration avec les étudiants du Master Design, Innovation de l’université de Nîmes, une agence de design de service et d’innovation sociale (étrangeOrdinaire) et les comités d’usagers* de l’AP-HM, où siègent des représentants des usagers, des médecins et des infirmiers. Sa création était d’ailleurs l’une de leurs priorités.
Une fois imaginé et testé virtuellement par les usagers, le projet a pu aboutir grâce au soutien financier de la fondation Roche et de la Fondation de France.
En 50 mesures, l’AP-HM s’engage à soigner l’accueil !
L’AP-HM a fait de l’amélioration de l’accueil une priorité. Plusieurs groupes ont travaillé sur des actions concrètes à mettre en place au niveau de l’accueil au sens large, en suivant le parcours du patient : accueil avant l’arrivée à l’hôpital, arrivée à l’hôpital, accueil dans le service de soins, organisation de la sortie … Au total, 50 mesures ont été arrêtées, le salon des familles est l’une d’entre elles.
En savoir plus sur :
Les comités d’usagers de l’AP-H ont été fondées en 2014, dans le but d’associer les patients et les soignants à l’amélioration des conditions d’accueil à l’hôpital.
A lire également
Comités d’usagers : la dynamique du changement par la co-construction de l’avenir
5 comités d’usagers pour faire vivre la démocratie sanitaire
La Fondation Roche
Créée en 2004, la Fondation Roche, fondation d’entreprise de Roche Pharma France, a choisi depuis 2015 de lutter contre les inégalités d’accès à la santé qu’elles soient territoriales, sociales ou économiques. Les inégalités d’accès à la santé sont une réalité en France, et les citoyens ne sont pas tous égaux face à la maladie, ni dans la prévention, ni dans l’accès aux soins, ni dans l’accompagnement médical et social. L’ambition de la Fondation Roche est de contribuer à ce que chacun puisse vivre et vieillir en bonne santé.
Pour plus d’information : www.fondationroche.org
La Fondation de France
Forte de 45 ans d’expérience, la Fondation de France est le premier réseau de philanthropie en France. Elle réunit fondateurs, donateurs, experts bénévoles, salariés et des milliers d’associations, tous engagés et portés par la volonté d’agir. 
Dans tous les domaines de l’intérêt général, la Fondation de France agit au présent et prépare l’avenir : 
en répondant aux besoins des personnes vulnérables, avec des actions favorisant le lien social et respectant leur dignité et leur autonomie ;
en développant des solutions porteuses d’innovation et de progrès, qu’il s’agisse de recherche médicale, d’environnement, d’éducation, de culture ou de formation. 
 Indépendante et privée, la Fondation de France ne reçoit aucune subvention et ne peut agir que grâce à la générosité des donateurs.
www.fondationdefrance.org
étrangeOrdinaire
étrangeOrdinaire est une agence de design spécialisée en conception participative et en innovation sociale. » Notre métier c’est imaginer, prototyper et concevoir des expériences utilisateurs par les méthodologies du design » http://www.etrangeordinaire.fr/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.