Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les manageurs hospitaliers européens réunis à Lyon

Les Hospices Civils de Lyon (HCL) et l'association européenne des directeurs d'hôpitaux (AEDH) présidée par Paul Castel, directeur général des HCL et président de la Conférence des directeurs généraux de CHU ont organisé, pour la 1ère fois à Lyon, vendredi 26 mars 2010, une rencontre de manageurs hospitaliers européens.

Les Hospices Civils de Lyon (HCL) et l’association européenne des directeurs d’hôpitaux (AEDH) présidée par Paul Castel, directeur général des HCL et président de la Conférence des directeurs généraux de CHU ont organisé, pour la 1ère fois à Lyon, vendredi 26 mars 2010, une rencontre de manageurs hospitaliers européens.

Cette initiative, qui place Lyon et les HCL au coeur de la dynamique de construction d’une Europe de la Santé, s’inscrit dans un contexte marqué par l’émergence sur le devant de la scène européenne des problématiques de santé publique qui appellent la définition de stratégie commune entre les hôpitaux européens : gestion de crise sanitaire, mobilité des patients, mobilité des professionnels de santé… Au menu des débats, outre un tour d’horizon de l’actualité réglementaire européenne, les participants ont échangé sur :

la stratégie des établissements de santé publics européens face aux établissements privés : concurrence ou coopération ?

Le lancement d’un réseau européen des communicants hospitaliers, démarche qui fait suite aux résultats de la première enquête sur la stratégie de communication des établissements de santé européens,

La création d’un réseau de jeune directeurs d’hôpitaux au sein de l’Association européenne des directeurs d’hôpitaux destiné à favoriser les échanges entre les futurs dirigeants européens et à construire des projets communs.

La préparation du prochain Congrès de l’AEDH qui réunira les 9 et 10 septembre 2010 à Zurich, plus de 500 directeurs venus de toute l’Europe et qui aura pour thème le management par la qualité.

En savoir plus sur l’Association Européenne des Directeurs d’Hôpitaux (AEDH)
Fondée en 1970 à l’initiative conjointe de la France et de l’Allemagne, l’AEDH est présidée depuis 4 ans par Paul Castel, directeur général des HCL et président de la Conférence des directeurs généraux de CHU. Organisation transeuropéenne, l’AEDH s’attache à construire une vision européenne du monde hospitalier et à rapprocher les différents systèmes. A ce titre, elle est une interlocutrice importante de la Commission européenne et du Parlement européen et participe aux travaux présidant à l’élaboration des textes communautaires sur la santé.
L’AEDH anime une communauté de 27 représentants d’associations nationales ou régionales de directeurs d’hôpitaux issus de 24 états membres. La France assure un rôle très actif au sein de l’AEDH qui s’est notamment manifesté lors de la Présidence française de l’Union Européenne.

Les 24 états membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Islande, Norvège.

Plus d’information sur www.eahm.eu.org

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”