Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Avancée du chantier de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot

Après 18 mois de travaux, le futur bâtiment H de l'hôpital Edouard Herriot revêt son ossature finale. Une étape clé du chantier de modernisation lancé par les Hospices Civils de Lyon, saluée par la visite de Marisol Touraine ce 10 novembre 2016.
Après 18 mois de travaux, le futur bâtiment H de l’hôpital Edouard Herriot revêt son ossature finale. Une étape clé du chantier de modernisation lancé par les Hospices Civils de Lyon, saluée par la visite de Marisol Touraine ce 10 novembre 2016.
L’aboutissement des travaux de gros œuvre du bâtiment H marque un tournant dans la modernisation de l’hôpital Edouard Herriot. Avec ce projet, les Hospices Civils de Lyon confortent la vocation hospitalière du site, voulue en 1933 par Edouard Herriot et l’architecte Tony Garnier, pour offrir à tous les Lyonnais une médecine de pointe au cœur de l’agglomération. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président de la métropole de Lyon, se sont rendus sur place ce jeudi 10 novembre pour constater l’avancement de cet ambitieux chantier.
Une nouvelle vision de l’hôpital dans la cité
Pierre angulaire de la phase 1 du projet de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot, la construction d’un bâtiment de 18 000 m2 en lieu et place de l’ancien bâtiment H tient pour objectif d’abriter le plateau technique de l’hôpital en regroupant sur un même lieu les blocs opératoires – y compris la chirurgie ambulatoire -, les services de réanimation, l’imagerie d’urgence et l’imagerie interventionnelle.
A horizon 2018, l’hôpital Edouard Herriot regroupera ainsi les services des six spécialités de chirurgie de Desgenettes qui existaient en miroir dans les deux hôpitaux : chirurgie digestive, orthopédie, ORL, ophtalmologie, hépato-gastroentérologie, odontologie. De manière logique, les soins critiques (l’anesthésie et la réanimation) ainsi que les urgences chirurgicales suivront et viendront, elles aussi, à Edouard Herriot.

Le projet de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot
Une organisation au service du patient
Le bâtiment H, plateau technique unique implanté au centre des 22 pavillons du site, met fin à leur fonctionnement en parallèle. Il apporte une solution concentrique, précieuse pour les patients et pour l’efficience de l’institution, en rassemblant les opérations lourdes et urgentes, autrefois disséminées.
Imaginé par l’architecte Michel Remon et par le spécialiste de l’architecture des Monuments Historiques François Chatillon, le futur bâtiment H préserve l’intégrité patrimoniale de ce site classé et répond à l’ambition voulue de "  penser l’organisation de l’hôpital au service du patient ". 
Patients et médecins sont protégés des regards extérieurs mais les blocs opératoires et les locaux techniques sont baignés par la lumière naturelle donnée par les façades et par deux patios intérieurs. Le sous-sol bénéficie lui aussi de l’éclairage naturel délivré par des cours anglaises au nord, grâce au décaissement des talus végétalisés déjà mis en œuvre par Tony Garnier.
Un projet pensé avec les professionnels de santé et les usagers
Depuis cet été, le pavillon S désaffecté accueille des locaux et des équipements témoins. Afin de permettre aux utilisateurs (professionnels de santé – médecins, cadres et soignants) de se projeter dans leur futur outil de travail, une chambre de réanimation, une chambre de soins continus et de chirurgie ambulatoire ainsi qu’un bloc opératoire ont été construits à l’identique de ce qu’ils seront réellement dans le futur bâtiment. Les retours d’expérience ont été très positifs et quelques adaptations ont ainsi été opérées afin de répondre au mieux aux attentes des utilisateurs mais aussi des patients.

Le personnel médical et soignant a pu s’approprier et améliorer son futur environnement de travail grâce à des locaux témoins fonctionnels

Les différentes parties prenantes ont pu travailler autour d’un nouvel outil innovant: le BIM (Building Information Modeling). Véritable maquette numérique en 3 dimensions, ce logiciel collaboratif permet d’améliorer la synthèse et la performance, de visualiser les éventuels conflits, de les régler sans attendre d’être sur le terrain. Cette volonté d’innovation insufflée par les HCL et ses partenaires a d’ailleurs été récompensée par le "BIM d’argent 2016" décerné par le Groupe Le Moniteur, qui distingue chaque année les meilleures démarches françaises en matière de maquette numérique.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.