Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ostéoporose : un dépistage high tech

Auteur /Etablissement :
L’institut de Prévention et de Recherche sur l’Ostéoporose du CHR d’Orléans vient d’acquérir un micro-scanner périphérique à haute résolution qui évalue la densité et la microarchitecture osseuse. Des données essentielles pour le dépistage de l’ostéoporose. L'examen est recommandé aux femmes ménopausées, plus concernées par la perte de densité osseuse qui fait peser sur elles un risque accru de fracture, principale manifestation clinique de la maladie.

L’institut de Prévention et de Recherche sur l’Ostéoporose du CHR d’Orléans vient d’acquérir un micro-scanner périphérique à haute résolution qui évalue la densité et la microarchitecture osseuse. Des données essentielles pour le dépistage de l’ostéoporose. L’examen est recommandé aux femmes ménopausées, plus concernées par la perte de densité osseuse qui fait peser sur elles un risque accru de fracture, principale manifestation clinique de la maladie.

L’examen, dure quelques minutes et n’entraîne aucune douleur. Les os étudiés sont le radius, comme site non porteur (non soumis aux contraintes de la pesanteur), et le tibia comme site porteur (os soumis aux charges mécaniques quand on se tient debout). L’appareil mesure l’enveloppe de l’os (enveloppe corticale), mais aussi l’intérieur de l’os (os spongieux). Les mesures produites permettent de visualiser l’enveloppe de l’os mais aussi sa structure interne et sa microarchitecture notamment les travées osseuses.
L’appareil les caractérise par leur épaisseur, leur nombre, leur emplacement, avec une résolution d’image extrêmement fi ne (80 micron- cubes de voxels) L’examen, est pratiqué dans le service de radiologie du CHR, sur le site de Porte Madeleine, sous la responsabilité de l’IPROS, dans des conditions de sécurité.

Le CHR d’Orléans figure, à ce jour, parmi les cinq grands établissements hospitaliers français dotés d’un tel équipement (Paris, Lyon, Toulouse, Saint Etienne). Ce projet a pu voir le jour grâce au soutien du Conseil Régional et l’appui financier du FEDER (Fond Européen de développement régional) et au partenariat avec l’Inserm.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.