Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quand médecins et cavaliers « prennent à coeur » l’histoire d’Hérinando

Hérinando est un petit enfant malgache de 6 ans qui se bat contre une grave pathologie cardiaque. Arrivé en France pour y être opéré de son coeur, un abcès cérébral lui est découvert. C'est une véritable chaîne de la solidarité initiée par des jeunes médecins du CHU d'Angers et relayée par l'association "les écuries du coeur" qui a permis de le sauver.

Hérinando est un petit enfant malgache de 6 ans qui se bat contre une grave pathologie cardiaque. Arrivé en France pour y être opéré de son coeur, un abcès cérébral lui est découvert. C’est une véritable chaîne de la solidarité initiée par des jeunes médecins du CHU d’Angers et relayée par l’association « les écuries du coeur » qui a permis de le sauver.

Herinando, dit Nondou, a 6 ans, il vit dans une famille modeste à Madagascar. Depuis 3 ans son papa se bat contre la fatalité pour le sauver. Il est atteint d’une grave pathologie cardiaque. En dépit des portes qui se ferment, en dépit du manque d’argent, en dépit de la distance, pendant 3 ans le papa mettra tout en oeuvre pour faire opérer son fils en France.

C’est le 22 août, au prix de sacrifices et de surendettement mais remplis d’espoir, qu’ils arrivent enfin en France.

C’est alors que son papa découvre à quel point la fatalité peut s’acharner sur son petit bonhomme : les médecins nantais lui apprennent qu’Hérinando est également atteint d’un abcès cérébral qu’il faut opérer de toute urgence. Il est alors immédiatement transféré au CHU d’Angers, expert en neurochirurgie pédiatrique où il sera opéré de son abcès.

S’il se remet de son intervention neurochirurgicale, sa pathologie cardiaque s’aggrave de jour en jour. Or à ce stade, le papa est dans la plus absolue incapacité de financer une seconde intervention. Il devra rentrer à Madagascar sans qu’Herinando n’ait bénéficié de l’opération cardiaque.

C’est contre cette fatalité que les jeunes neuropédiatres angevins vont initier une chaîne de solidarité. Il va alors être fait appel aux « Écuries du coeur – Mécénat Chirurgie Cardiaque », association bien connue par le CHU d’Angers. Deux jours plus tard, la chaîne de la solidarité fonctionne.

En effet au-delà de toutes les espérances des praticiens angevins, Bruno Saint-Cast, Président des « Écuries du coeur », annonce à l’équipe que son association va financer, à hauteur de 40 000€, les 2 interventions grâce aux dons collectés sur le concours hippique du Cossé Brissac organisé le week-end même par l’Étrier de Paris.

Ainsi début octobre, Hérinando va pouvoir de nouveau être hospitalisé au CHU de Nantes pour y subir l’intervention de chirurgie cardiaque tant attendue.

Touve repartira avec son pécule : on n’a pas besoin de traîner une telle dette lorsque l’on a la charge d’un petit enfant cardiaque.

Et c’est ainsi qu’un parcours de vie dramatique peut se transformer en une belle histoire de solidarité et de compassion.

C’est cette belle histoire où cavaliers et médecins se retrouvent ensemble au chevet d’un jeune enfant que le papa d’Hérinando a voulu faire partager..

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.