Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Salons de la Santé et de l’Autonomie : 20 000 visiteurs attendus

Réunis sous une seule et même bannière « Salons de la Santé et de l'Autonomie », HopitalExpo, GerontHandicapExpo et Health-ITExpo donnent rendez-vous aux professionnels des secteurs sanitaires et médico-sociaux, du 20 au 22 mai 2014 à la porte de Versailles – Paris. Vitrine des innovations qui bouleverseront le monde de la santé de demain, le salon accueille 600 fournisseurs au service des établissements de santé.

Réunis sous une seule et même bannière « Salons de la Santé et de l’Autonomie », HopitalExpo, GerontHandicapExpo  et Health-ITExpo donnent rendez-vous aux professionnels des secteurs sanitaires et médico-sociaux, du 20 au 22 mai 2014 à la porte de Versailles – Paris.  Vitrine des innovations qui bouleverseront le monde de la santé de demain,  le salon accueille 600 fournisseurs au service des établissements de santé, des spécialistes des systèmes d’information aux dispositifs médicaux en passant par les sociétés de services et de consulting…*

Plate-forme où se mutualisent les expériences remarquables, le salon programme 70 exposés en accès libre et gratuit et 30 conférences payantes à découvrir à l’URL http://www.sphconseil.fr/images/Plaquettes/SSA-Pre-Programme2014.pdf
Temps forts
L’inauguration officielle le 20 mai à 10 heures par les personnalités politiques
La remise des  trophées
– de l’innovation
le mardi 20 mai fin de matinée, à l’issue de l’inauguration
du développement durable, le mercredi 21 mai matin (à confirmer)
Restitution des résultats du Baromètre du Développement Durable en établissement de santé, une enquête nationale de 80 questions portant sur les préoccupations et exigences environnementales et sociétales des établissements : construction, pilotage et management durable, responsabilité sociétale, achats, gestion des déchets, eau, énergie… mercredi 21 mai matin (à confirmer)
Et des rencontres d’experts à l’Agora du Village des architectes où seront exposés les programmes immobiliers les plus emblématiques des établissements de santé
A visiter également le Village de la Silver Eco monté en partenariat avec l’Asipag et Silver Valley. Le site réunira une dizaine d’entreprises qui développent et distribuent des produits et des prestations au service qui de l’autonomie des personnes âgées. Jeudi 22 mai, présentation du bilan de la filière Silver Eco 1 an après son lancement.
*Systèmes d’informations & nouvelle technologies appliquées à la santé Health-IT – Plateau technique – Hygiène, soins, rééducation, dispositifs médicaux -Archi-construction, environnement – Institutionnels – Services et consulting – Blanchisserie et restauration – Confort de vie, aides techniques, handicap, Gérontechnologies
Réserver votre badge visiteur
Pour en savoir plus : http://www.salons-sante-autonomie.com/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.